Magic

Orlando attristé par le décès de Richard DeVos : un propriétaire proche de son équipe, ses fans, sa ville et sa communauté

Richard DeVos

R.I.P.

Source image : Twitter/@OrlandoMagic

Richard DeVos est décédé ce jeudi à l’âge de 92 ans des suites de complications dues à une infection. Sa famille, à qui appartient le Magic depuis 1991, est endeuillée par le décès de celui qui était le propriétaire majoritaire de la franchise depuis plus de 25 ans donc. Président d’Amway depuis 1993, le milliardaire aura beaucoup œuvré, notamment par ses actions autour de l’équipe d’Orlando, pour la revitalisation du centre de la Floride. 

C’est une bien triste nouvelle pour l’ensemble de la NBA, la Floride, l’organisation du Magic et ses fans. Richard DeVos était un personnage bien connu dans l’ensemble de ces sphères. Né à Grand Rapids, dans le Michigan en 1928, il est passé par l’armée pendant la seconde guerre mondiale, dans le corps de l’armée de l’air Américaine. Devenu businessman par la suite, il fonde la société de vente directe Amway, avec son ami Jay Van Andel en 1959, et en deviendra président en 1993. C’est d’ailleurs avec cette marque que la franchise d’Orlando va mettre en place une opération de naming de sa nouvelle salle, baptisée Amway Center. Le Magic commencera à y jouer en 2010, et y réside toujours aujourd’hui. Fan assidu de l’équipe de basketball (il souhaitait acheter une franchise d’expansion de la MLB pour l’implanter en Floride auparavant), il n’aura malheureusement plus l’occasion de venir assister aux performances d’Evan Fournier et D’Aaron Gordon, comme l’a annoncé Nick Wasmiller, le porte-parole de la famille DeVos ce jeudi. « Rich » est décédé des suites de complications post-infection ce jeudi, dans sa maison d’Ada, dans le Michigan. Adam Silver, le commissionnaire de la Ligue, a souhaité rendre hommage au regretté patriarche de la famille DeVos.

« Un des propriétaires les plus anciens de NBA, Richard DeVos a forgé un lien profond avec la ville d’Orlando, et que ce soit pour accueillir les Finales ou les festivités du All-Star Weekend, il a toujours incroyablement accueilli la famille de la NBA. Et d’un point de vue plus personnel, je suis reconnaissant de son amitié et de son soutien pendant les 25 dernières années. Nous envoyons nos sincères condoléances à la famille de Rich, à ses amis et à l’ensemble de l’organisation du Magic. »

Un hommage qu’a également voulu rendre le CEO du Magic, Alex Martins.

« La générosité sans limite de Mr DeVos, son leadership inspirant et son enthousiasme contagieux resteront pour toujours dans les mémoires. Simplement, il était le fan numéro 1 de l’équipe, et le meilleur propriétaire qu’un fan du Magic aurait pu vouloir pour son équipe. Lorsque la famille DeVos a racheté le Magic, sa vision était que l’équipe et l’organisation serviraient comme une plateforme pour améliorer les conditions de la communauté du centre de la Floride. »

Les deux hommes sont unanimes. Richard DeVos a beaucoup apporté, que ce soit à la Ligue, au basketball à Orlando, aux fans, et de manière plus large, à la communauté autour de la ville. Alors qu’il avait racheté la franchise 85 millions de dollars en 1991, il a fait fructifier cet investissement, étant donné que l’organisation du Magic est aujourd’hui estimée à 1,225 milliard de dollars, ce qui en fait la dix-neuvième franchise la plus chère de la Ligue. La fortune de Rich, le bien-nommé, s’élevait à 5,4 milliards de dollars en février dernier. Engagé en politique auprès du parti républicain, il aura travaillé aux côtés de Ronald Reagan, dans la commission présidentielle sur le SIDA en 1987. Généreux philanthrope, il a donné à de nombreuses causes, dont des églises chrétiennes, des ministères, à travers la fondation qu’il a créé avec sa femme, la Richard and Helen DeVos Foundation. Il aura aussi agi pour la revitalisation de sa ville natale, Grand Rapids. Il laisse derrière lui quatre enfants, dont Dan, le président de la franchise et représentant du Magic dans le NBA Board of Governors, ainsi que ses deux sœurs et de nombreux petits enfants.

Après le décès de Tom Benson, le propriétaire des Pelicans en mars dernier, c’est donc une deuxième triste nouvelle qui touche le monde de la NBA. La mémoire de Richard DeVos sera perpétuée au sein de la Ligue, de la franchise d’Orlando, comme celui qui aura été à la tête de l’organisation pendant plus de 25 ans. Un homme d’affaires, un fan, un bienfaiteur auprès de sa communauté. R.I.P.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top