Lakers

Klay Thompson serait la cible numéro un des Lakers : Los Angeles et les rumeurs, la belle histoire qui dure

klay thompson

Butler, Durant, Kawhi, maintenant Klay… Oui, nous sommes en septembre .

Source image : TrashTalk - Benoit Carlier

L’intersaison 2018 quasi-terminée, on pense déjà à l’été prochain du côté de Los Angeles. Pas parce que la saison sera inintéressante évidemment, mais parce que les Lakers sont sûrs de pouvoir attirer une nouvelle star en 2019. Les rumeurs ont déjà bien circulé, de Jimmy Butler à Kawhi Leonard en passant par Kevin Durant. Si le nouveau Raptor avait le statut de favori pour rejoindre le soleil de la Californie, la tendance a peut-être évolué au sein de l’organisation des Lakers : Klay Thompson aurait la préférence des dirigeants. Pour rappel nous ne sommes qu’en septembre… l’année va être très longue. 

Les Lakers ont assez de cap pour signer un contrat max l’année suivante, on ne vous apprend rien. Le feuilleton Luol Deng désormais bouclé, il est temps d’attaquer la saison à Los Angeles… ah bah non en fait. On continue sur les rumeurs concernant l’offseason 2019, et cette fameuse star qui pourrait débarquer au Staples Center. Avec « seulement » LeBron cet été (comment ça ils n’ont pas donné leur MLE à DMC ?), Magic se lance à la recherche de ce deuxième grand joueur pour épauler LBJ et les jeunes talents. On a parlé, reparlé, rereparlé de Kawhi sous le maillot pourpre et or depuis l’annonce de sa demande trade, et sa fin de contrat l’été prochain pourrait tout faciliter. Petit dîner avec Magic, petit coup de fil avec LeBron, signature du surpermax contract, deal done. C’est un peu comme ça qu’on imagine les discussions entre l’ancien Spur et les Lakers. Mais une question mérite d’être posée  : et si Los Angeles décidait de prendre quelqu’un d’autre ? Et si après tout le feuilleton Kawhi, LA se disait qu’au final un autre joueur serait plus intéressant ? Genre DeMarcus Cousins, champion NBA et MVP des Finales 2019, ou Klay Thompson, qui vient de décrocher la quatrième bague de sa carrière (à part sur le MVP des Finales, on est sûr de nous). L’arrière des Warriors à Los Angeles, ce n’est pas la première fois qu’on l’entend, et ce choix est loin d’être illogique. Un des meilleurs arrières scoreurs de la ligue, un des meilleurs défenseurs, un des meilleurs shooters de l’histoire, ça fait beaucoup. Killa Klay pourrait très bien s’intégrer dans ce groupe, ne fermant la porte à aucun jeune talent des Lakers. Pour ceux qui aimeraient bien le voir à LA (ou avec un autre maillot que celui des Warriors), il y a de quoi être optimiste, à en croire Ramona Shelburne d’ESPN.

« Concernant leurs cibles pour l’année prochaine, quiconque veut venir sera le bienvenu. Mais, je sens vraiment en parlant avec des personnes proches du dossier qu’ils apprécient le fils de Mychal [Mychal Thompson, le père de Klay Thompson]. Je pense que c’est le bon gars, que ce soit en termes de capacités et d’adaptation avec l’équipe. On n’oublie pas Kawhi évidemment, et on verra s’il reste à Toronto. Mais ils aiment vraiment Klay. »

Voilà une nouvelle qui va faire grincer des dents Bob Myers. Il se prépare depuis pas mal de temps à la prolongation de ses bébés, et le moment fatal est arrivé. Avec Klay et Durant libres cet été, et Draymond l’année prochaine, ça va être la guerre à Golden State. On sait tous que les trois auront de nombreux prétendants qui pourront aligner les dollars pour les attirer, ce que GS ne pourra pas faire. Les Lakers, par exemple, auront 38 millions de cap space à l’intersaison prochaine, de quoi offrir à Klay le max du max. Si le Splash Brother veut continuer l’aventure avec les Warriors à San Francisco, il va falloir faire une croix sur quelques millions. Et ce n’est pas vraiment le Snake, KD, qui va encore faire des concessions. GS a bien sûr les Full Bird Rights, et pourra donner le max à Klay, mais la taxe de luxe va atteindre des sommets que même le Thunder n’a jamais atteint, c’est vous dire l’exploit. Klay a beau déclaré haut et fort qu’il veut continuer avec les Warriors toute sa carrière, les billets verts peuvent être un vrai problème pour le joueur et la franchise. Et c’est là que les Lakers peuvent frapper fort. En voyant le frère de Steph dans l’impasse, LA pourrait être la destination parfaite : en s’installant sur le poste 2, les Lakers pourront continuer à développer Lonzo à la mène et Ingram sur le poste 3, le tout aux côtés de LeBron. Oui, ça a pas mal de gueule quand même. Au-delà du terrain, Klay à LA serait une belle histoire, sachant que son père Mychal Thompson, ancien numéro un de draft en 1978, y a joué cinq saisons et remporté deux bagues. Il retrouverait également Luke Walton, assistant coach de 2014 à 2016 à GS, avec qui les Warriors avait débuté la saison en 39-4. Beaucoup d’éléments vont donc dans le sens de la rumeur, mais comme on aime le répéter : nous sommes en septembre, la free agency ouvre ses portes en juillet. On vous laisse faire le calcul du nombre de mois qui sépare septembre et juillet, période pendant laquelle tellement de choses peuvent se passer. Warriors fans, il faut tout de même rester optimiste sur la prolongation de Klay. Lakers fans, soyez… optimistes aussi. C’est la seule chose qu’on peut dire aujourd’hui.

Les infos concernant la free agency vont défiler pendant toute l’année. Si on apprend un jour que Klay n’envisage rien d’autre que les Warriors pour la saison prochaine, on pourrait le voir quelques semaines plus tard en train de serrer la main de Magic ou d’un autre dirigeant avec un contrat sur la table. Prenons tous ces petits bruits de couloir avec des pincettes, au risque de devenir complètement fou. 

Source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top