Heat

L’avenir de Dwyane Wade se précise : ça penche du bon côté, Flash n’est pas encore au radar

Dwyane Wade

D-Wade sur les parquets en octobre, rien d’officiel mais du positif.

Source image : NBA League Pass

La liste des forts joueurs NBA qui ont annoncé leur retraite cet été commence à avoir de la gueule : Manu Ginobili, David West, Vince Ca… Ah non. Depuis la fin de saison dernière, les fans du Heat et de la Ligue entière espèrent que Dwyane Wade ne choisisse pas le même funeste destin. L’arrière prend du temps pour donner sa décision, mais ça ne saurait tarder. La suite de carrière de Flash semble plus sentir la rose que le sapin, mais nous ne sommes sûrs de rien.

Oh Douaiène, mais quand vas-tu enfin laisser le monde savoir si l’on te revoit l’an prochain sur les parquets ? L’attente est interminable, surtout que l’issue peut être fatale. Oui, Dwyane Wade pourrait bien ne plus jamais rechausser les sneakers en NBA, ou tout court. Son dernier match avec son Heat de toujours (ou presque) pourrait bien être une défaite en Playoffs face aux jeunes Sixers. Cela apparaît quand même difficile à croire lorsqu’on voit le niveau auquel il peut encore évoluer à 36 ans, en sortant un Wade Game lors de cette même série face à Philadelphie au match 2 du premier tour des Playoffs à l’Est. Ainsi, même s’il souhaitait se laisser le temps, tout comme Pat Riley le fait, on pensait bien voir Flash rempiler rapidement du côté de Miami pour ne serait-ce qu’une saison. Et pourtant, nous voici rendus au début du mois de septembre, à quelques semaines du training camp de la franchise floridienne, et très peu de certitudes sont à recenser sur le cas D-Wade. Un temps convoité très sérieusement par une équipe de CBA, le futur Hall of Famer a décliné la proposition, annonçant que s’il continuait, ce serait avec son écurie de toujours. Et même si son président est confiant en ce qui concerne son retour et celui d’Udonis Haslem pour l’exercice 2018-19, on ne peut s’empêcher d’avoir ce petit doute, cette peur parasite qu’il n’y ait pas de suite à la carrière de l’arrière. Malgré tout, Barry Jackson du Miami Herald vient apporter un peu de baume au cœur aux fans de Dwyane Wade, et accrédite la thèse d’un retour du numéro 3 à Magic City.

« Une personne qui a parlé à Dwyane Wade – ainsi qu’une personne du Heat – ont l’impression que Wade semble enclin à jouer cette saison, mais ne croient pas pour autant que c’est définitif, et personne hors de son cercle proche ne connaît définitivement ses intentions. […] Wade a accueilli un camp d’entraînement à San Clemente en Californie la semaine dernière, avec Winslow, C.J. McCollum, Jimmy Butler, Donovan Mitchell et Jahlil Okafor parmi tant d’autres. »

On vous l’accorde, c’est quand même assez faible. Des sources non nommées, du conditionnel utilisé à tort et à travers… Pas de quoi confirmer le comeback de Dwyane Wade auprès du public de l’American Airlines Arena. Ceci dit, cela donne du grain à moudre aux aficionados du joueur aux quatre coins de la planète. Le fait qu’il organise un espèce de camp d’entraînement, et qu’il y invite d’autres NBAers, cela apparaît plutôt positif. Mais après tout, El Manu avait lui aussi repris les séances de musculation avant de se rendre compte qu’il ne pouvait plus faire tout cela après 16 saisons passées en NBA. Flash en compte juste une de moins, mais n’a encore « que » 36 ans. Par contre, il a traîné tout au long de sa carrière de nombreuses blessures, qui ont freiné l’arrière douze fois All-Star. Les genoux grincent fort depuis des années, et si cela a tenu bon l’an dernier, la vérité d’une saison n’est pas forcément celle de l’autre. Symboliquement, ce serait fort de continuer à voir D-Wade évoluer encore dans sa franchise de toujours, afin de le voir dépasser la barre des 1 000 rencontres disputées dans la Grande Ligue.

La décision de Dwyane Wade ne devrait pas tarder à être rendue publique. On attend une issue favorable, afin de pouvoir encore se régaler de son jeu léché, et de nous préparer à des adieux pas trop brutaux. Quoi qu’il en soit, Flash semble être enclin à franchir la barrière du péage pour au moins un dernier tour de piste. Reste à voir si Dwyane passera la douane et le contrôle technique, ou si la carrosserie et le moteur sont trop abîmés pour continuer. 

Source texte : Miami Herald

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top