Jazz

David Stockton coupé par le Jazz : il est temps d’écrire sa propre histoire… en Allemagne

David Stockton

Le Jazz se retrouve de nouveau orphelin de Stockton.

Source image : youtube

Signé début avril à la suite de deux contrats de 10 jours, David Stockton, fils de la légende du Jazz John Stockton, a été coupé par Utah. La belle histoire de fin de saison s’arrête là pour le meneur, qui s’envolera vers l’Allemagne la saison prochaine.

David Stockton n’aura jamais réussi à se faire une place en NBA. Après avoir signé un contrat non-garanti en avril dernier, le Jazz a décidé de libérer son joueur, d’après Shams Chariana de Yahoo! Sports. Il n’aura en tout participé qu’à huit petits matchs dans sa carrière : trois avec les Kings en 2014-15, trois avec le Jazz cette saison en régulière, et deux entrées en Playoffs. Même si ce n’était que pour quelques secondes, voir un Stockton sur le parquet à Salt Lake City suffisait à faire lever les foules. Le meneur de 27 ans était donc très apprécié par les fans du Jazz, et ce départ est une mauvaise nouvelle. En revanche, ce n’est pas une surprise. D’une part, le poste de meneur est déjà bien rempli avec les présences de Ricky Rubio, Dante Exum et Raul Neto. De l’autre, David Stockton a signé début août avec le club allemand de Medi Bayreuth d’après Emiliano Carchia de Sportando. Ce n’était donc qu’une question de temps avant l’officialisation de son départ d’Utah. Après des expériences en Croatie ou en Nouvelle-Zélande, le fils du Hall of Famer découvrira donc un nouveau championnat. Niveau roster, le Jazz se retrouve avec 18 joueurs, dont 14 avec un contrat garanti. Une place dans l’équipe à récupérer donc au training camp, et qui devrait être réservée à Royce O’Neale, arrivé l’été dernier et sous contrat non-garanti sur les deux prochaines saisons.

Ce départ est la fin d’une belle histoire à Utah mais n’est pas synonyme de fin de carrière pour David Stockton. Après avoir vécu dans l’ombre de son père pendant son court passage en NBA, il est enfin temps pour le meneur d’écrire sa propre histoire sur le Vieux Continent.

Source texte : HoopsRumors, Sportando

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top