Los Angeles Clippers

Tobias Harris aurait refusé une prolongation de 80 millions de dollars chez les Clippers : RDV à l’été 2019

Tobias Harris
Source image : NBA League Pass

Les Clippers se sont pris un stop ce weekend, apparemment, de la part de Tobias Harris. L’ailier au bandeau aurait pu acter une prolongation sur 4 ans pour continuer à taper des iso à Los Angeles, mais Toto a apparemment dit non.

L’info nous vient de David Aldridge, donc on peut sauter à pieds joints dedans. Le vétéran de chez TNT notamment a indiqué sur son compte Twitter que la franchise californienne voulait garder Harris sur la durée dans son effectif, en proposant à ce dernier une prolongation de 80 millions de dollars. On imagine que c’était sur 4 ans, à moins que Jerry West et Lawrence Frank fument quelque chose dont on ne connaît pas encore l’existence à Los Angeles. Seulement, Tobias sait très bien dans quelle situation contractuelle il se trouve actuellement, dans quel marché il est aujourd’hui, et dans quel paradis il pourrait tomber dans un an avec des dollars plus nombreux dans les caisses des équipes et une demi-saison à confirmer chez les Clippers. Oui, une demi-saison, car on n’en parle pas assez mais Harris a dû se faire une place en l’espace de quelques semaines, sous les ordres de Doc Rivers. Récupéré dans le cadre du transfert de Blake Griffin, l’ancien membre des Pistons a offert plus de 19 points et 6 rebonds de moyenne par soirée, ce qui est vraiment pas tout mal pour un joueur à son poste. Sans être un créateur incroyable ni un facilitateur de renom, Harris reste une machine à obtenir des points et ça les Clippers l’ont bien vu. Souhaitant profiter de l’incertitude actuelle chez plusieurs joueurs pour conserver Toto, le management de Los Angeles a proposé une prolongation, proposition qui a évidemment terminé dans la cuvette de l’ailier.

L’ailier des Clippers Tobias Harris aurait refusé une prolongation de 80 millions de dollars venant de son équipe, selon plusieurs sources. Il jouera la dernière année de son actuel contrat pour devenir agent-libre non-restreint à l’été 2019, durant lequel il pourra toucher 188 millions sur 5 ans chez les Clippers ou 145,5 millions sur 4 ans dans une autre franchise.

Sacré pari ? Oui. Mais businessman intelligent ? Oui, aussi. Le risque, on le connaît et il est assez facile à dessiner. Quand on vous propose 80 millions de dollars, quelle que soit la durée, il faut se dire qu’une terrible blessure ou une autre galère venue de nulle part peut tout défoncer, et accepter l’offre semble donc ce qu’il y a de plus ‘sage’. Sauf que Tobias est ultra-confiant en ses capacités, et il pense pouvoir toucher le jackpot à l’été 2019. On le sait, de nombreuses franchises auront bien plus de sous, et la demi-saison prometteuse de Harris sous Doc Rivers pourrait mener à une saison complète aux alentours des 20 points par match. De quoi demander un contrat max, où que ce soit ? Non, clairement pas. Mais de quoi toucher davantage que ce que certains ont touché en fin de contrat rookie, comme Zach LaVine ou Aaron Gordon (20 millions l’année) ? Oui. C’est ce qui attire Tobias et son agent, probablement. Le fait d’avoir, dans l’éventail des possibilités, la possibilité de vivre cette dernière saison à 14,8 millions de dollars puis de devenir un agent-libre non-restreint, libre de tout mouvement et capable de toucher un pactole chez les Clippers. Regrettera-t-il cette décision en voyant le Brinks truck passer sous son nez ? Ou bien confirmera-t-il les beaux espoirs vus entre février et avril, pour toucher 22 à 27 millions la saison dans une franchise qui se cherche une nouvelle identité ? L’affaire est à suivre, attention à ne pas se faire une sale cheville.

Peut-être que Tobias Harris regardera un jour en arrière et se dira qu’il a refusé 80 millions de dollars pour rester aux Clippers. Peut-être qu’il nous enverra un majeur en réalisant une pure saison et en prenant encore plus cher, à Los Angeles comme ailleurs. C’est couillu, et à lui de nous dire à quoi ressemblera son prochain deal.

Source : David Aldridge – TNT

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top