Thunder

Carmelo Anthony envoyé aux Hawks dans un deal à 3 avec les Sixers : économies et pari Schröder pour OKC, Houston attend Melo

Carmelo Anthony
Source : youtube

C’est désormais officiel : les Hawks, le Thunder et les Sixers se sont mis d’accord pour un deal dans lequel Atlanta accueille Carmelo Anthony et ses 27,9 millions de dollars de salaire sur la saison à venir aisni que Justin Anderson. Oklahoma City voit Dennis Schröder arriver, accompagné du Frenchy Timothé Luwawu-Cabarrot. Philadelphie voit Mike Muscala venir dans sa direction. Un deal intéressant pour les trois équipes et dont les conséquences peuvent être tout aussi nombreuses que considérables.

C’est encore Adrian Wojnarowski qui nous a sorti l’info un peu avant 23 heures via son compte twitter. Plusieurs tweets d’ailleurs, afin d’expliquer ce que les deux équipes entendent faire avec cet échange.

Oklahoma City a accepté d’échanger Carmelo Anthony et son premier tour de Draft 2022 à Atlanta contre le meneur Dennis Schröder et Mike Muscala, selon ce que disent des sources proches de la ligue à ESPN. Anthony sera coupé et rejoindra l’équipe de son choix. Les Rockets sont favoris pour l’accueillir.

Bien évidemment, l’ami Melo touchera l’entièreté de ses 27,9 millions de dollars en étant coupé par les Hawks ce qui est très confortable financièrement pour lui, et sportivement si effectivement il se met d’accord avec les Rockets dans la foulée (le temps que tout se mette en place hein, ne soyons pas trop pressé !). En regardant du coup ce qu’Atlanta récupère dans ce trade – un tour de Draft assez lointain – on est en droit de se demander ce qu’ils ont vraiment gagné dans l’affaire. Et bien, mine de rien, cela leur revient à moins cher que de garder Dennis Schröder – dont ils ne voulaient plus – et son contrat de 15,5 millions par an pendant encore trois saisons. Donc, en clair, les Hawks font de la place pour Trae Young et dans leur cap en s’offrant une vraie flexibilité ce qui, on le sait, est primordial dans une reconstruction en plus d’une belle quantité de tours de Draft.

Dans la foulée, on apprenait par Chris Vivlamore du Atlanta-Journal Constitution que le trade annoncé tout d’abord à deux équipes par le Woj est en fait un deal à trois dans lequel les Sixers viennent donc jouer un rôle. Certainement échaudés par « l’affaire Bjelica », les Sixers voulaient un intérieur de plus pour leur rotation. Mike Muscala est un défenseur et un shooteur très correct qui fera le boulot quand Brett Brown en aura besoin. Justin Anderson file chez les Hawks, on verra ce qu’ils en feront mais vu qu’il a un salaire très raisonnable, il est possible qu’il soit gardé. Le Français Luwawu-Cabarrot rejoint lui le Thunder où il devra se battre avec Alex Abrines et Terrance Ferguson pour avoir du temps de jeu en sortie de banc.

Enfin, et c’est probablement le volet le plus intéressant de ce trade, Sam Presti fait d’une pierre deux coups. Non seulement il améliore sa rotation en faisant venir un back-up de luxe pour Russell Westbrook, un deuxième ball handler sur les lignes arrières qui va pouvoir apporter de la percussion, de l’agressivité et de la créativité en soutien de monsieur triple-double et de Paul George. Mais en plus, Presti permet à sa franchise d’économiser un gros paquet de dollars en Luxury Tax dans l’opération. Car la masse salariale de l’équipe passe de 159,6 millions à 148,7 millions étant donné qu’Anthony aurait pu coûter presque 28 millions pendant que les salaires de Shröder et de Luwawu-Cabarrot cumulés tournent autour de 17 millions. L’économie en Luxury Tax est chiffrée aux alentours de 62 millions de dollars par ESPN. Quand même ! Et ce n’est pas tout… Au final, recruter Schröder et ses 15,5 millions par an pendant 3 ans ne coûtent que 6 millions de plus au Thunder par rapport aux 9 millions et quelques qui auraient pesé dans le salary cap d’OKC sur les trois ans à venir en cas de buy-out avec stretch provision. Il va falloir intégrer Schröder, c’est un vrai pari mais financièrement c’est déjà gagnant pour le Thunder et si jamais sportivement ça clique entre le meneur allemand et l’effectif d’OKC, nous n’avons pas fini d’entendre la Chesapeake Arena rugir.

Le Thunder a évité de devoir couper Carmelo Anthony. Le joueur va pouvoir rejoindre une franchise de son choix. Les Hawks prépare leur avenir et les Sixers renforcent leur rotation intérieure.  Nous verrons par la suite qui s’en sort le mieux, qui a vraiment gagné ce trade mais pour le moment, cela présente bien pour tout le monde. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top