Thunder

Officiel : Raymond Felton rempile pour 1 an à OKC, on fête ça cher Burger King avec Melo

Raymond Felton
source : clutchfans.net

Après une petite saison fort sympathique dans l’Oklahoma, Raymond Felton a décidé de prolonger l’aventure pour un an de plus. Le Thunder sait donc qui sera le back-up de Russell Westbrook à la mène pour les 12 mois à venir.

Le Thunder qui sait aussi, au passage, combien de tonnes de viande il faudra commander chaque mois pour que la cantine de la franchise ne soit pas dans la merde. On est méchant avec Raymond, mais en même temps l’ancien tend la perche depuis des années. Aussi rondouillard qu’attachant, Felton est un vétéran qui – bizarrement – était difficilement critiquable l’an dernier. Malgré le manque de production du banc du Thunder, malgré la vilaine sortie au premier tour des Playoffs, malgré sa capacité à caler 47 boulettes Charal dans son clapet (record national), RayRay était un des rares joueurs qui se défonçaient chaque jour pour OKC et qui faisait de son mieux pour garder un haut niveau de jeu global. C’est peut-être lui, avec Jerami Grant, qui était le plus intouchable sur le banc de Billy Donovan. Avec quasiment 7 points et 3 passes de moyenne en 17 minutes de jeu chaque soir, Felton a fait son boulot. Un boulot qui consistait à applaudir Russell chaque fois qu’il réalisait une action venue d’ailleurs, prendre le relais du marsupial pendant quelques minutes de repos, exécuter deux ou trois systèmes par-ci par-là, planter de la bombinette à distance (35% de réussite) et apporter son expérience à des jeunes qui devaient bien bosser chez les remplaçants. Avec toutes ces cases cochées et une mission réelle pour le Thunder qui consistait à trouver un back-up pour Westbrook, Sam Presti n’a pas eu à chercher bien loin.

C’est au self que le GM d’OKC a retrouvé son meneur (probablement), négociant une prolongation d’un an pour que personne ne bouge vraiment. Paul George, Jerami Grant et maintenant Raymond Felton, on joue la carte de la continuité à OKC. Une phrase qui pourrait prendre une toute autre tournure d’ici octobre quand on voit l’engouement qui se manifeste autour du dossier Carmelo Anthony, mais sur les autres postes la question est déjà réglée. Et cela poursuit les propos que Preti tenait en sortie de Playoffs, inquiet de voir sa franchise bouger en permanence. Depuis 3 ans, le Thunder vit de véritables montagnes russes et n’a pas vraiment eu le temps de se poser avec des joueurs qui restent dans le coin plus de 12 mois. Sur ces trois premiers jours de free agency ? On veut changer de dynamique à OKC et prendre le même groupe que celui de cette année pour tenter d’aller plus loin. La mène, en ce sens, ne sera pas trop un sujet de discussion puisque Westbrook et Felton feront le boulot sans problème, avec des profils différents mais la productivité qu’on connaît. Si Raymond peut juste réduire les pancakes le dimanche matin et intégrer du Actimel dans son menu, ce sera du bonus fortement appréciable. Pour le reste, vous connaissez la suite : affaire Melo à gérer dans les prochaines semaines, et on tente de respirer avec une paille en voyant les sous dépensés par le management au final…

Le Thunder a annoncé vouloir garder son effectif intact, Sam Presti confirme en prolongeant trois de ses joueurs principaux. Felton en back-up de Westbrook, on peut dire ce qu’on veut, mais c’est plus que correct.

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Mog

    4 juillet 2018 à 10 h 02 min at 10 h 02 min

    Je trouve que Sam Presti s’en sort pas mal vu la catastrophe qu’aurait pu être la FA cette année. Genre si on perdait PG, Jerami et Raymond… Et Melo scotché à ses 28 millions…

    Le banc d’OKC c’est clairement pas le plus sexy de la ligue, mais c’est du role player qui se donne. Faut juste un poil plus de rendement du coté d’Abrines et de Double Pat. Avec Nerlens Noel en vrai pivot capable de remplacer Steven Adams genre 10-12 minutes sans trop prendre l’eau, la rotation risque d’être un poil meilleur. Car les rotations de Billy Donovan en mode full remplaçant mais Patpat en pivot… C’était compliqué. A voir si Melo reste ou pas maintenant.
    Et surtout a voir le retour de Roberson. Il envoie des briques comme un maçon portugais mais il défend comme un sale et il pousse ses coéquipiers à se bouger le cul (Sauf Melo ok). PG défendait moins bien sans le soutien de Roberson.
    Je pense que c’est ça qui peut faire du bien à OKC, on en parle peu, mais ce gars fait tellement du bien à la franchise.

    Voilà un petit pavé mais j’aime beaucoup le boulot de Sam Presti qui devait prendre la tempête et qui au final mène sa barque tant bien que mal, cheveux au vent.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top