Bulls

Les Bulls ne vont pas se précipiter pour filer le max à Zach LaVine : les genoux du voltigeur font flipper

Zach LaVine

Même Gar Forman et John Paxson sont méfiants, c’est pour dire !

Source image : Youtube

Alors que certains murmuraient que le duo de la mort formé par Gar Forman et John Paxson allait proposer un contrat max à Zach LaVine, l’affaire est loin d’être entendue. Blessé pendant une grosse partie de la saison et pas si convainquant que ça à son retour, l’avenir de l’astronaute n’est pas assuré dans l’Illinois. 

Débarqué l’été dernier, en compagnie de Kris Dunn et d’un pick de draft qui mènera à la sélection de Lauri Markkanen en échange de Jimmy Butler, Zach LaVine a effectué son grand retour sur les parquets cette saison. Pour rappel, l’ancien joueur du Minnesota s’était gravement blessé aux ligaments croisé du genoux la saison précédente. Avant sa blessure, ZLV avait toujours pu compter sur un physique incroyable pour mener les transitions, enchaîner les efforts et par dessus tout détruire des arceaux. Pas soumis aux mêmes lois de la gravité que le commun des mortels, il s’est fait un nom dans la Ligue grâce à ses capacité de dunkeur hors du commun. Deux fois titré au Slam Dunk Contest, sa confrontation légendaire avec Aaron Gordon en 2016 est considérée comme l’une des plus palpitante de l’Histoire, rien que ça. Zach s’était permis pour l’occasion de caler un rider depuis la ligne des lancers-francs. Propre. Doté d’un handle au-dessus de la moyenne, capable de créer et surtout redoutable shooteur, lex-guard de UCLA avait montré de belles chose chez les Wolves. Capable d’évoluer meneur, il devrait se stabiliser au poste 2 afin de mettre en évidence ses aptitudes de finisseur.

Depuis son retour dans l’Illinois, Zach LaVine a disputé 24 matchs pour des moyennes prometteuses de 16,7 points, 3 passes et 3,9 rebonds en 24 minutes. Pas forcément suffisant cependant, pour convaincre le front office des Bulls de lui filer un contrat max. Pourtant, la rumeur affirmant le contraire avait enflé ces dernières semaines. Mais Nick Friedell d’ESPN révèle que les Bulls pourraient profiter de son statut de restricted free agent pour étudier les offres reçues par l’arrière puis de s’adapter en conséquence. Une décision potentiellement liée à l’incertitude qui règne autour de la santé de LaVine. Une rechute à l’image de Jabari Parker peut arriver et il serait difficile d’investir dans un joueur qui ne propose pas de garantie au niveau de son état physique. Qu’en est-il également du potentiel de Zach LaVine ? S’il a ponctuée une saison en tournant à 18,9 points de moyenne chez les Wolves, la question de son plafond est sérieuse. Quel rôle peut-il avoir à l’avenir ? Est-il davantage un franchise player, un lieutenant ou simplement une troisième option offensive ? Pour l’instant difficile de répondre à ces questions et lui offrir un contrat max relèverait davantage du pari que de la sécurité.

Toutefois dans un effectif jeune en reconstruction, Zach LaVine a le champ libre du côté de Chicago où la concurrence est loin d’être terrible à son poste. Si aucun accord n’est trouvé et qu’aucune autre franchise ne s’est positionnée sur le dossier, il disposera d’une qualifying offer de 4,3 millions de dollars la saison prochaine. Un maigre lot de consolation lorsque l’on va en demander au minimum 18. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top