Knicks

Kevin Knox n°9 de la Draft 2018 : pas de surprise, les Knicks assurent en renforçant leurs ailes

Kevin Knox

Un beau bébé de plus au Madison.

Source image : youtube

Après avoir hésité avec d’autres prospects, les Knicks ont finalement opté pour l’ailier de Kentucky, Kevin Knox. Un choix logique de la part du front office qui renforce du coup un poste en réel manque de talent. Les fans de la Big Apple lui ont également réservé l’accueil local : les huées. Yolo.

Jeune mais prêt pour le grand saut ? 

Du haut de ses 207 centimètres, Kevin Knox possède à 18 ans le physique de l’ailier moderne parfait. Ultra-complet en attaque, il a tourné à 15,6 points, 5,4 rebonds, 1,4 passe, 0,8 interception à 45% au tir, le tout en 32 minutes du côté de Kentucky. Son agressivité vers le panier et ses qualités au scoring lui ont permis de surnager en NCAA et de séduire les scouts new-yorkais. Des questions quant à sa capacité de création et de playmaking subsistent néanmoins. Malgré tout, son jeune âge et sa marge de progression jouent en sa faveur. Aussi solide physiquement que mentalement, Knox est prêt à se frotter aux joueurs de l’élite à condition d’être utilisé intelligemment par le nouvel headcoach, David Fizdale.

Les Knicks dans le besoin sur le poste 3 ? 

Également intéressés par le profil du meneur Lonnie Walker, les Knicks ont finalement opté pour Knox presque par « nécessité ». En cruel manque de talent sur le poste 3 depuis le départ de Carmelo Anthony, les Knicks ont du composer cette saison avec Michael Beasley, Lance Thomas ou en décalant Tim Hardaway Jr. dans l’aile. Un petit peu juste pour une franchise du calibre de New-York. Avec l’arrivée de l’ancien de Duke, Fizdale pourra en tout cas compter sur une vraie force offensive et un talent à l’état brut. Porzingis pas assuré de fouler les parquets acant le milieu de la saison prochaine, les Knicks pourront ainsi proposer des minutes à KK et développer tranquillement le gamin de 18 ans.

Accueilli comme Porzingis par les fans, Kevin Knox a déjà la pression avant même d’avoir posé un pied sur le mythique Madison Square Garden. Néanmoins, la place est libre sur le poste 3 à New-York et l’ancien de Kentucky devrait avoir du temps de jeu sous les ordres de David Fizdale.  Attention, l’arrivée d’un chauve originaire d’Akron pourrait tout de même changer la donne !

1 Comment

1 Comment

  1. U. Drew

    22 juin 2018 à 8 h 27 min at 8 h 27 min

    Un pari a la Booker pour moi. Annoncé trop brut par certains scouts, une saison universitaire correcte laissant entrevoir un potentiel monstre.. Bref quelques parallèles a faire même si c’est un choix bien ambitieux de la part des Knicks (en sachant qu’il y avait plus NBA ready a ce stade de la draft).

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top