Draft NBA

Michael Porter Jr. touché à la hanche jeudi : fausse alerte, les workouts vont pouvoir reprendre

Michael Porter Jr.

La franchise qui le choisira fera un pari sur son physique, mais pas sur son talent.

Source image : Youtube

Ça risque d’être compliqué d’atteindre le niveau de la cuvée 2017 mais la prochaine Draft qui aura lieu le 21 juin devrait nous apporter quelques pépites. On pense à Luka Doncic, DeAndre Ayton mais aussi à Michael Porter Jr. Jugé comme l’un des, voire le, plus talentueux de sa génération, il y a juste un problème : ses pépins physiques. Il en a connu un nouveau cette semaine mais a priori, tout est good pour le gosse du Missouri.

Ah ce malandrin de Dieu des blessures… Jamais il ne prend de vacances ! Et s’il commence à s’attaquer aux gamins de NCAA, on ne s’en sort plus. Une de ses principales victimes l’année dernière, a été un minot du nom de Michael Porter Jr. Présenté comme une future superstar, il avait impressionné lors de sa période lycéenne et excité bon nombre d’observateurs en vue de sa première saison avec les Tigers du Missouri. Cependant, avant que son aventure ne démarre vraiment, MPJ va voir son dos le lâcher et l’éloigner des parquets pendant quasiment tout le reste de l’exercice NCAA 2017-18. Malgré son talent indéniable, c’est tout logiquement qu’il chutera dans les Mocks Draft où pépère était annoncé dans le Top 2. Mais toute cette galère n’empêchera les franchises se s’exciter sur ce scoreur insatiable. Prévu dans le Top 7 depuis plusieurs semaines après des nouvelles rassurantes sur son état de santé, il se chuchote même que l’ami Michael pourrait encore grimper jusqu’à la troisième voir deuxième place. De toute manière, on aura la réponse le 21 juin mais les workouts sont là pour donner un peu plus d’infos sur la forme du prospect. Et il pourra le faire dès aujourd’hui à Chicago. Pourtant, ces séances d’entraînements visant à tester les capacités des jeunes pousses et dans ce cas, celles de Michael Porter Jr, auraient pu être annulées…

Pourquoi ? Parce qu’une nouvelle fois, mister Porter Jr. a ressenti une gêne à la hanche. Il a donc prévenu par le biais de son agent, Mark Baltestein, que le workout de vendredi n’allait pas avoir lieu, du moins, en attendant l’examen médical (mené par les Bulls) de jeudi. Heureusement pour tout le monde, ce dernier a été de bon augure pour vendredi et pour la suite. Le résultat qui est sorti a aussitôt été communiqué aux autres franchises, histoire de les rassurer un peu. On récapitule, tous les signaux sont aux vert pour les jours et les mois à venir mais on ne va pas vous mentir, c’est un véritable pari de sélectionner MPJ. Qui dit pari, dit que l’on peut gagner ou perdre. C’est complètement le cas pour le mec de Columbia ! Autant, le GM qui va miser sur lui peut tout perdre si son poulain ne laisse pas derrière lui, la poisse qui l’accompagne depuis un an. Mais attention au jackpot potentiel ! Là, on parle d’un ailier à la palette offensive absolument invraisemblable. Du shoot à 4, 6, 8 mètres, des drives ponctués par une finition quelques fois bien acrobatique, un mental de killer, bref, toute la panoplie pour devenir un grand, voire un très grand de ce sport. Encore une fois, on n’a aucune certitude sur son réel niveau, contrairement à son potentiel, qui lui, semble sans limite. On parle de DeAndre Ayton et de Luka Doncic comme étant les meilleurs joueurs de cette Draft mais celui qui parait le plus talentueux est bien Michael !

Bon, fausse alerte pour Michael Porter Jr. qui a dû donner de belles sueurs froides aux Kings, Hawks, Mavs, Grizzlies, Bulls et compagnie. On verra laquelle de ces franchises aura le plus de cran pour tenter le pari risqué mais potentiellement très rentable, MPJ.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top