Playoffs NBA

Preview Cavs – Warriors, duel des pivots : Tristan Thompson vs qui vous voulez, les maçons des raquettes

Suite de la preview poste par poste des Finales 2018, avec le poste de pivot. Pas forcément très bien fourni en soi mais ultra-important dans le début de série, pour permettre d’imposer l’impact physique et marquer l’adversaire sous le cercle. 

Encore un poste qui sera déterminé au dernier moment, et dont on ne garanti pas le contenu. Si les Warriors attendront sans aucun doute le retour d’Andre Iguodala pour titulariser le Death Lineup, les Cavs, eux, aligneront certainement une équipe small ball pour leur répondre, avec Love en poste 5. Pour l’heure, les deux joueurs cités sont blessés, et leur date de retour est encore inconnue. Cela amène donc les coachs à innover et à aligner Kevon Looney et Tristan Thompson en protecteurs des raquettes respectives des Warriors et des Cavs. Ça ne shine pas beaucoup, mais ça met des tartes, et c’est ce dont ils ont besoin.

# Kevon Looney

La surprise du chef. Zaza Pachulia ? JaVale McGee ? David West ? Il les a tous mis sur le banc, quand le moment de remplacer Andre Iguodala fut venu, après sa blessure dans le courant de la série contre les Rockets. Appliqué en défense, combatif, capable de poser des écrans plus durs que de la pierre, il a su séduire Steve Kerr par son hustle permanent, se muant ainsi en pivot titulaire de la team d’Oakland. Son impact ne s’est pas vu dans les stats en finale de conférence, avec 3,7 points et 5 rebonds en 19 minutes de moyenne, mais il rempli à merveille son rôle de casseur de couilles d’entrée de jeu. Avec son physique très… bizarre, il fatigue ainsi les joueurs adverses tout en préparant le terrain pour le back up excellent qu’est Jordan Bell. Spécialité maison : pas de stats, juste de l’efficacité.

Ses stats face aux Cavs cette saison : 

  • 25/12/17 : 2 points, 1 rebond et 1 steal en 3 minutes
  • 15/01/18 : 6 points, 2 rebonds et 1 steal en 13 minutes

# Tristan Thompson

Monsieur Kardashian a enfin mis sa célébrité et ses affaires de couples de coté pour se consacrer à ce qu’il sait faire dans la raquette des Cavs, à savoir prendre des rebonds offensifs, protéger le cercle et poser des pick and rolls. Voyant que Kevin Love se faisait défoncer par Al Horford sous le cercle, Ty Lue a eu la bonne idée de sortir Tristan de sa boite pour le coller aux basques du Dominicain, et bien lui en a pris. 7,4 points et 8 rebonds de moyenne sur la série plus tard, il confirme que sans lui pour protéger l’arceau, Cleveland n’ira pas bien loin. La question de son utilisation se pose tout de même, sachant que les Warriors pourraient jouer petit, et forcer Cleveland à s’aligner. Dans tous les cas, l’apport de T.T sera déterminant pour permettre aux Cavaliers de faire bonne figure. 

Ses stats face aux Warriors cette saison :

  • 25/12/17 : 2 points et 6 rebonds en 12 minutes
  • 15/01/18 : 2 points, 8 rebonds dont 4 offensifs et 1 steal en 15 minutes

Du coup, avantage qui ?

Tristan Thompson. Il connait les Finales NBA, qu’il a vécu durant les deux dernières années au poste de pivot, et a un plus grand impact sur le jeu, que ce soit défensivement ou offensivement. En attaque, Kevon Looney n’est pas la plus sereine des option, tandis que Tristan utilise mieux les opportunités qu’il a au cercle. Egalement plus tanké et présent au contre le boy de Kourtney devra montrer à Kevon qui est le patron sous le cercle, tout en essayant de contrer les assauts de Kevin Durant, Stephen Curry et Klay Thompson. Pas facile, comme tache.

Le duel intérieur ne sera pas celui qui attirera le plus de caméras, mais il sera important dans les taches de l’ombre. Fatiguer l’adversaire, poser des écrans pour les artilleurs, et imposer l’impact physique, ils savent faire, et devront le faire tôt dans la série, avant le retour de Love et Iggy.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top