Draft NBA

Luka Doncic n’est pas sûr de vouloir rejoindre la NBA cet été : c’est l’idée de jouer aux Kings qui le fait douter ?

Luka Doncic

Du Final Four d’Euroligue aux bas-fonds de la Conférence Ouest, la transition serait moins violente.

Source image : YouTube/Real Madrid

Maintenant que la Lottery a eu lieu, on y voit déjà un peu plus clair sur les potentiels scénarios lors de la Draft du 21 juin à Brooklyn. Cependant, Luka Doncic pourrait encore influencer les GM avec ses dernières déclarations dans la presse.

Actuellement à Belgrade pour disputer le Final Four de l’Euroligue avec le Real Madrid, la jeune pépite slovène pourrait changer les plans des Suns ou des Kings si leur idée initiale était de le drafter respectivement en première ou en deuxième position. A moins que cela ne soit les résultats de la loterie qui n’aient eux-mêmes modifié les plans de carrière du compatriote de Goran Dragic. Grand favori de la prochaine Draft avec DeAndre Ayton, il devrait ainsi faire partie des deux premiers noms à être appelés par Adam Silver sur l’estrade du Barclays Center dans un peu plus d’un mois. Or, Dédé semble le choix idéal pour les Suns ce qui indique que les Kings devraient utiliser leur second pick pour sélectionner le récent champion d’Europe des nations. Une perspective qui n’a pas l’air de ravir le principal intéressé qui a relancé l’hypothèse d’un recul de sa traversée de l’Atlantique au micro d’Alex Madrid d’EuroHoops.net lors de la conférence de presse du Final Four de l’EL.

« Je ne suis pas sûr que ce soit mes deux derniers matchs [en Euroligue, ndlr]. Nous n’avons pas encore pris notre décision. Peut-être après la saison. »

Nommé dans le cinq majeur de l’Euroligue cette saison, el Niño Maravilla a surpris toute l’Europe par sa maturité et son leadership. A 19 ans, il est déjà une superstar de la plus grosse compétition européenne où il tourne à 16,1 points, 4,8 rebonds, 4,4 assists et 1,1 interception de moyenne avant d’attaquer les demi-finales contre le CSKA Moscou ce vendredi. L’idée de quitter l’un des plus gros clubs du Vieux Continent pour rejoindre une franchise NBA qui fait preuve de médiocrité depuis plus d’une décennie – la dernière qualification de Sacto en Playoffs remonte à 2006 – ne l’enchante guère et Doncic pourrait donc décider de ne pas se rendre en NBA dès la saison prochaine. Sans retirer son nom de la Draft, il pourrait ainsi poursuivre sa carrière en Europe comme l’avait fait Bogdan Bogdanovic qui est resté trois ans au Fener avant de rejoindre… Sacramento en début de saison. Il pourrait signer une prolongation de plus de deux millions d’euros à Madrid et l’argent est donc moins un problème pour lui que les jeunes prospects qui sortent de NCAA. De plus, il pourrait peut-être décourager les Kings de le sélectionner pour espérer atterrir dans une franchise plus adaptée pour l’aider à se développer rapidement ou qui propose un projet sportif plus convaincant par exemple. En effet, le fait qu’il ne veuille pas se rendre immédiatement aux US pourrait freiner certains GM qui souhaitent entamer un processus de reconstruction autour de lui de manière immédiate.

Luka Doncic s’est lancé dans une longue partie de poker. Déjà absent des workouts individuels prévus pour la majorité des prospects américains, le Slovène entretient sa différence et réaffirmant qu’il n’a pas forcément hâte de rejoindre la plus prestigieuse ligue du monde. Dans tout ça, c’est DeAndre Ayton qui se frotte les mains, ces déclarations ne faisant qu’appuyer son dossier pour être désigné first pick de la prochaine Draft.

Source texte : EuroHoops.net

2 Commentaires

2 Comments

  1. Zarokh

    18 mai 2018 à 8 h 54 min at 8 h 54 min

    Faut pas qu’il finisse au kings ce gamin, enfin si il va à Sacramento j’éspère juste que la franchise va pas gacher ce talent.

  2. LostDreamer

    21 mai 2018 à 14 h 17 min at 14 h 17 min

    J’espère juste qu’il ne va pas nous faire une « Dejan Bodiroga » (si tu ne le connais pas, toi qui me lis, va vite chercher ce nom sur Google tu rates qqchose!), j’ai tellement envie de le voir évoluer en NBA.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top