Allez, lecture

Allez, lecture : « Stephen Curry – La révolution », l’histoire d’un génie offensif qui change la NBA

Stephen Curry La Révolution

Si ce n’est pas déjà fait…

Source image : Marabout

Chez TrashTalk, on aime écrire des articles, des livres ou des blagues d’un goût plus ou moins sucré sur les réseaux sociaux. On aime organiser des événements pour réunir les fans de balle orange aussi souvent que possible. On aime faire des vidéos pour parler NBA tout au long de l’année. Mais on aime aussi lire et ça tombe bien puisque des livres autour du basket, ce n’est pas ce qui manque. Désormais, nous vous partagerons nos impressions sur les bouquins que nous lisons, histoire de vous les faire découvrir ou redécouvrir, de vous donner envie (nous l’espérons) de les parcourir. Allez, aujourd’hui : « Stephen Curry – La révolution ».

Stephen Curry vient tout juste d’avoir 30 ans. Son histoire de sportif de haut niveau est encore loin d’être finie mais elle dénote pourtant très clairement de tout ce que l’on a pu voir avant. De l’enfant qu’il a été à l’homme qu’il est aujourd’hui, le meneur des Warriors a gravi les échelons un à un, à force de volonté, de détermination, de professionnalisme, de talent et d’intelligence. Tous ces éléments mis bout à bout et mis en relation avec certaines étapes de la vie de Steph’ font de lui ce qu’il est devenu : l’emblème, le fer de lance d’une équipe qui a gagné 207 matchs de régulière (sur 246 possibles) en trois saisons (2014 – 2017), dont une couronnée d’un invraisemblable record de 73 victoires et tout en allant trois fois en Finales NBA, pour deux titres. Comment ce « petit » gabarit, plutôt frêle et pas si athlétique a pu se faire une place aussi belle parmi les géants de la Grande Ligue américaine ? Comment est-il parvenu à développer ce tir si incroyable ou cette capacité à prendre les bonnes décisions si vite ? Pourquoi peut-on parler de « game changer » quand on parle de Stephen Curry ? A quel point peut-il changer la NBA ?

En nous plongeant dans la vie de Stephen Curry, Thomas Berjoan nous donne des réponses passionnantes à ces questions et à bien d’autres. Des premiers coachs qui ont cru en Curry à la formation de cette escouade de destruction massive que sont aujourd’hui les Warriors, en passant par l’influence de son environnement, l’explosion sous le maillot de l’université de Davidson ou cet intouchable record de 402 tirs primés plantés en une saison, ce livre fait le tour d’un joueur révolutionnaire sans jamais s’arrêter à la surface, à ce qui est visible. Car pour bien comprendre la personnalité, le talent et la réussite de l’aîné de la fratrie Curry, il faut commencer par s’intéresser à ce qu’il est vraiment, à son enfance, son adolescence, son envie de jouer au basket comme papa, son envie de jouer au basket beaucoup mieux que papa, ou tout simplement son envie de jouer au basket mieux que quiconque. Il faut s’intéresser à son caractère bien trempé, caché derrière une tête d’ange au sourire enjôleur mais au mental de tueur.

« Je joue de la seule façon que je connais. » — Stephen Curry

Et bien, on a envie de te dire de continuer Steph’ ! Car, au final, cet ouvrage ne nous explique pas comment Curry s’est adapté à la NBA mais bien comment il est en train d’obliger l’élite du basket mondial à s’adapter à lui. Thomas Berjoan nous raconte comment Stephen le fils de Dell est devenu « Chef Curry », un double MVP, le futur meilleur shooteur de l’histoire, un type qu’il faut défendre et presser parfois jusqu’à 10 mètres du cercle sous peine de se faire punir sévèrement, un champion à l’appétit insatiable qui est toujours en attente de nouveautés pour progresser, pour atteindre des niveaux encore inconnus.

« Stephen Curry – La révolution » se lit comme un roman, comme une fiction dont le héros arriverait au sommet à force de courage, de travail et de talent. Sauf qu’il sagit d’une histoire bien réelle. Une histoire qui se déroule sous nos yeux…

Stephen Curry – La révolution

  • Auteur : Thomas Berjoan
  • Editeur : Marabout
  • Sortie : 14 mars 2018
  • Prix : 19,90€
1 Comment

1 Comment

  1. Berjo

    21 avril 2018 à 22 h 04 min at 22 h 04 min

    Merci de ce retour de lecture !
    Super heureux d’inaugurer la rubrique ;))

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top