Rockets

Les Houston Rockets, nouveaux leaders de l’Ouest et de la NBA : merci les Warriors pour la défaite !

Harden Chris Paul Rockets pari
Source image : NBA League Pass

La bataille devenait de plus en plus intense, la bascule a été effectuée dans un brouhaha formidable du côté de Portland. Battus par les Blazers au finish, les Warriors ont laissé leur spot de numéro 1 à l’Ouest aux Rockets : Houston est bien le nouveau leader de la NBA.

Qui l’aurait cru ? Qui aurait pu annoncer, en début de saison, qu’au moment du break du All-Star Game les leaders de chaque conférence seraient les suivants, Toronto à l’Est et Houston à l’Ouest ? Certes, on s’attendait à une grande saison de la part des hommes de Mike D’Antoni, mais difficile de demander meilleur timing pour s’asseoir sur le trône de la Ligue. Vainqueurs peinards cette nuit après avoir écarté les Kings sans forcer, James Harden et ses potes se devaient d’assurer le back-to-back, après un arrosage corrosif des Wolves la veille. Ce genre de double-match piège qui peut ruiner tes efforts en un claquement de doigts, sauf que le barbu ne voulait pas offrir aux Warriors la possibilité de se reposer, et il a bien eu raison d’agir ainsi. Dix victoires de suite pour Houston, des cadres retrouvés dans une incroyable forme, et la cerise sur le gâteau ? Une couronne toute neuve. On avait regardé avec émerveillement la dernière victoire des Rockets face à Golden State, un match qui annonçait la couleur et posait les bases pour une potentielle passation de pouvoir momentanée à l’Ouest, on a eu notre réponse ce mercredi soir. Fatigués collectivement, ciblés au quotidien par leur statut de champion en titre, les Warriors ont rendu les armes en voyant les Splash Brothers surchauffer. Plus rien dans le moteur, à vous la première place, vive le break.

Couverture

C’est donc officiel, Houston est 1er de toute la NBA, une juste récompense pour ce début de saison fantastiquement dirigé par Mike D’Antoni. Entre intégration des nouvelles têtes, application quotidienne dans le plan de jeu, maintien du bilan malgré les blessures et justement infirmerie pleine à craquer, voir les Rockets lever les bras sur la plus haute des marches ce matin a quelque chose d’impressionnant. Mais comme on le dit souvent, le plus dur n’est pas de devenir le roi de la colline… c’est de le rester. Et autant dire qu’après quelques jours de repos, nos amis de Golden State tenteront tout pour récupérer l’avantage du terrain quelle que soit la série. Du point de vue des calendriers, notons simplement que les Dubs ont davantage joué contre des équipes de l’Ouest jusqu’ici, tandis que Houston va devoir rattraper ce ratio après la pause. Clairement pas inquiétés par les Spurs ou les Wolves, les potes de Chris Paul vont en fait rentrer dans une course assez épique, qui pourrait aussi déterminer le finish de celle du MVP. On apprécie évidemment la concurrence et ce que font tous les phénomènes de la Ligue, mais comment va-t-on pouvoir empêcher Harden de repartir avec le trophée s’il réalise une telle saison en étant propriétaire du meilleur bilan de la NBA ? Si le barbu est focus comme jamais de début-mars à mi-avril, il sera impossible pour les LeBron ou KD de venir le chercher. Le gaucher le sait, mieux que quiconque. Pour le moment c’est party time avec les étoiles, puis retour au boulot dans une semaine afin de conserver ce spot de leader.

Mesdames et messieurs, fans comme haters, veuillez vous incliner devant le nouveau leader de la NBA. Les Rockets sont assis sur le trône, et il va falloir un sacré effort des Warriors pour les faire bouger définitivement de celui-ci.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top