Cavaliers

J.R. Smith ne se préoccupe pas du début de saison des Celtics : il sait que le vrai rendez-vous est pour plus tard

J.R. Smith
Source : youtube

À l’Est, une équipe domine pour le moment la conférence de la tête et des épaules : Boston. Les Celtics ont déjà une sacrée avance sur leur concurrents, et notamment sur les Cavaliers. Cet écart n’a pas l’air d’inquiéter les joueurs de Cleveland, et surtout pas notre J.R. Smith. Pour Gérard, il est inutile de regarder tout ça avant le All-Star Game. 

Hier soir, l’énorme série de victoires des Celtics s’est donc arrêtée à 16 unités. Battu sur le parquet du Heat de Miami sur le score de 104 à 98, Boston a donc été stoppé. Malgré cette défaite, les hommes de Brad Stevens restent toujours les très larges leaders de la Conférence avec un bilan de 16 victoires pour trois défaites, loin devant les Pistons actuellement deuxièmes avec 11 victoires pour six défaites. Cette avance n’a pas l’air d’inquiéter plus que ça les Cavaliers, et notamment J.R. Smith. On sait que Cleveland et Boston sont, sur le papier, les deux meilleures équipes de la conférence. On pourrait donc penser que dans la course à la première place, les hommes de Tyronn Lue pourraient commencer à stresser un peu, mais pas du tout. Ce bon vieux Gérard a d’ailleurs déclaré que les Cavs prêteront attention à leurs adversaires à partir de février et pas avant comme le rapporte le Bleacher Report :

« Non [réponse de J.R. Smith si les Cavs prêtaient attention aux Celtics, ndlr]. C’est trop tôt, trop tôt. On commencera à les regarder à partir du All-Star break quand il y a plus d’écart entre les équipes au classement. Vous commencez à avoir une vision plus claire à partir du All-Star break. »

Belle confiance donc chez LeBron & co, on avance sans pression. Ça peut paraître arrogant, mais premièrement il s’agit de Gérard donc personne ne peut critiquer. Deuxièmement, c’est pas si débile que ça. Après ce début de saison de fou des Celtics marqué par un événement assez « tragique » comme la grosse blessure de Gordon Hayward puis par une remobilisation express symbolisée par cette énorme série de victoires, le soufflé risque de retomber du côté du Massachusetts. En effet, on imagine mal Kyrie Irving et ses partenaires repartir sur une série de victoires monstrueuse, bien qu’ils en soient tout à fait capables. Cela fait donc maintenant presque 20 matchs que la saison a repris, les équipes commencent à se mettre en place et on va voir les franchises qui étaient en sur régime, ainsi que celles qui évoluaient en dessous de leur niveau, comme probablement les Cavs par exemple. Dans un relatif anonymat, les joueurs de Cleveland ont enregistré leur sixième succès consécutif à la maison, face aux Nets de Brooklyn sur le score de 119 à 109. Cette forme s’explique par une défense (un peu) retrouvée : sur les six dernières rencontres, les hommes de Tyronn Lue encaissent 8,6 points de moins sur 100 possessions par rapport à leur moyenne depuis la reprise, soit le huitième meilleur total en NBA sur cette période. Alors oui, les Cavs sont à cinq victoires derrière Boston, mais c’est loin d’être alarmant. La saison est encore longue, l’équipe a toujours beaucoup de blessés et le collectif est toujours en construction, alors il n’y qu’une chose à faire : wait and see.

Même si les Cavs sont un peu en retard sur les Celtics, il n’y a pas du tout le feu au lac. Comme le dit si bien Gérard, patientons tranquillement jusqu’à février. Et puis, est-ce que cette première place à l’Est est si importante que ça ? On a vu que l’année dernière, Cleveland n’avait pas terminé premier et avait pourtant validé son taquet pour les Finales NBA sans le moindre souci…

Source : Bleacher Report, NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top