Cavaliers

LeBron James a modifié son tir cet été à cause d’une douleur à l’épaule : en gros, il est allé au garage

LeBron James
Source : Youtube

Ça a longtemps été un des « points faibles » de LeBron James : le tir longue distance mais surtout les lancers-francs. Cet été, le King a beaucoup travaillé sur ces aspects du jeu après qu’une douleur à l’épaule l’a handicapé. Il a donc changé de tir, et bien lui en a pris puisque Bronbron est plus précis que jamais.

Après les dernières Finales NBA, l’épaule de LeBron James a gonflé jusqu’à devenir aussi grosse qu’une balle de tennis. C’est pas de nous, c’est ce que le King dit. Rien de cassé au niveau des os, et rien d’anormal concernant les muscles de l’épaule, c’était juste une vilaine douleur. Une douleur cependant gênante, qui a forcé le numéro 23 à modifier sa gestuelle et son mouvement au tir. James a effectué ce travail seul, dans son coin, sans l’aide d’un coach de tir. Comme il l’a déclaré au micro d’ESPN : « je suis à un point dans ma carrière où je sais si je dois faire un ajustement ici ou là« . Pour remédier à ces douleurs, le King a modifié et travaillé sur son tir, il lâche désormais la balle plus haut dans sa gestuelle pour réduire au maximum l’inconfort et les douleurs que lui procurait son tir habituel. C’est très peu visible à l’oeil nu, mais l’intéressé le sent, et c’est là le principal. Résultat de cette modification, les douleurs ont disparu, et LeBron shoote beaucoup mieux, et cela, dans tous les compartiments de l’attaque. Si LeBron commence à avoir l’adresse du parking et aux lancers de grands snipers, attention la galère pour le défendre…

Il n’y a qu’à voir les stats au tir de James depuis le début de la saison pour s’en rendre compte. En cinq matchs disputés, le natif d’Akron enregistre des pourcentages beaucoup plus hauts que ce que l’on a l’habitude de voir depuis son arrivée en NBA : 46/70 au tir à 2 points, soit un pourcentage de plus de 65,4%, 9/20 du parking, soit 45%, et enfin un petit 19/25 des familles aux lancers francs, soit environ 76%. Comme il l’a déclaré toujours au micro d’ESPN, « je veux shooter à 80% de la ligne des lancers. C’est mon dernier objectif dans ma carrière NBA, j’ai tout fait hormis cela« . Avec ce changement, le King pourrait bien arriver à son but. Depuis le début de sa carrière, les lancers-francs ont été un point « faible » évident dans le jeu de LBJ. En 15 saisons au plus haut niveau, LeBron tourne à 74% de réussite depuis la ligne des lancers. Un pourcentage honorable, mais un poil faiblard pour un quadruple MVP de saison régulière. Il est plutôt régulier de saison en saison, même si l’année dernière a été une exception : l’an passé, LeBron  a réalisé le pire pourcentage de sa carrière aux lancers avec seulement 67% de réussite, alors qu’il restait sur neuf saisons consécutives au dessus de la barre des 71%. Malgré cette focalisation sur les lancers, Lebron n’a pas délaissé les autres secteurs du jeu puisqu’il nous lâche toujours des lignes de stats monstrueuses. En cinq matchs, 27,6 points, 7,4 rebonds, 9 assists, 1 interception et 1,6 contre de moyenne : pas mal pour un vieux de presque 33 balais…

En changeant son mouvement au tir, LeBron semble s’être débarrassé de la douleur à l’épaule qu’il a traîné tout l’été. Le King a même fait d’une pierre deux coups, puisque ce changement lui semble être bénéfique au vue de ces pourcentages au tir de début de saison. Évidemment, il est encore beaucoup trop tôt pour juger quoi que ce soit, mais LBJ pourrait bien avoir résolu son petit problème de réussite aux lancers…

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top