Warriors

Le faux compte Twitter de Kevin Durant : dans les coulisses d’un type assez… chelou

Kevin Durant
Source image : Twitter

Pendant que certains joueurs se préparent pour la reprise, d’autres font des conneries sur les réseaux sociaux. Et Kevin Durant ne s’est pas loupé, en faisant exploser Twitter en ce début de semaine.

C’est une affaire à la con, et qui pourrait prendre d’assez grosses proportions. Un simple tweet ou deux, vraiment ? De quoi en faire une tonne ? Et bien quand on voit le contenu en question, le timing choisi et la bourde réalisée, oui, on peut imaginer qu’à OKC l’ambiance est particulièrement hostile ces dernières heures. Installons le contexte, pour tout bien comprendre. Comme certains l’ont vu tout au long de l’été, Durant a passé une bonne petite partie de son temps à vouloir répondre à ses détracteurs. De ses semelles de pompes à Instagram en passant par des commentaires YouTube, Kevin a voulu profiter de son nouveau statut de champion et MVP des Finales pour fermer quelques bouches. En soit, sur l’acte, difficile de le lui reprocher quand on voit la brouette de merde qu’il a bouffée en pleine gueule depuis le 4 juillet 2016. Cependant, sur la forme et le contenu, difficile de ne pas remplir la brouette en question. Car au lieu de laisser son jeu et ses actes parler pour lui, KD a quand même tenu à vouloir en rajouter. Comme incertain de sa propre validation sur le parquet. Il aurait très bien pu isoler ses Finales NBA 2017 et garder celles-ci en élément principal de tout argumentaire. Mais préférant répondre à des Jean-Michel Experts sur Twitter, Durant a merdé en se trompant de compte (il en possède un faux pour répondre aux gens sans se faire choper) et se retrouve aujourd’hui plus proche de la case départ que celle d’arrivée : pas demain qu’il sera davantage apprécié.

Couverture

– Mec, je te respecte à mort mais donne moi une raison légitime pour avoir quitté OKC, autre que pour celle de remporter un titre.

– Il n’aimait pas cette franchise ou jouer pour Billy Donovan. Son effectif n’était pas très bon, il n’y avait que lui et Russell Westbrook.

– Imagine on enlève Russell de cette équipe, voir à quel point ils étaient mauvais. KD ne peut pas remporter de titre avec ces gars.

La grande classe. On est quand même sur un niveau de bêtise qui est extrêmement élevé. Alors certes, Kevin n’est peut-être pas le seul joueur de la Ligue à posséder des faux comptes, loin de là. Et on savait que sur Instagram, l’ailier aimait se lancer dans des oeuvres de trolling de haut niveau. Mais toujours aussi incertain et indécis dans sa position face à autrui, Durant a encore révélé qu’il avait du chemin à faire. On ne va même pas se pencher sur les réponses du joueur, tant celles-ci sont absurdes. On préférera revenir sur les épisodes traversés jusqu’ici par un garçon qui semble stagner dans sa recherche. De confiance ? De légitimité ? D’identité ? Compliqué à définir. Mais le titre de « Mr Unreliable » qui avait fait boom au Thunder est plus présent que jamais aujourd’hui dans les têtes des fans du Thunder. Le joueur qui se retournait pour ne pas regarder les lancers cruciaux de Westbrook, aussi. La cérémonie du trophée de MVP en 2014, et le speech donné par le joueur, sans commentaires. Peut-être que Durant voudra s’excuser en se justifiant après une belle gaffe. Ou peut-être qu’il s’en battra royalement les couilles et continuera à nous étonner dans son éventail d’attitudes différentes. Imprévisible, mais dans le mauvais sens du terme.

Un an et deux mois sont passés depuis le départ de Kevin Durant à Golden State. Sur le terrain et dans le palmarès, bien des choses ont changé. Mais dans les pompes du joueur ? Pas vraiment. Ses semelles et ses actes estivaux ne font que le confirmer.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Jojo

    20 septembre 2017 à 0 h 34 min at 0 h 34 min

    Les sportifs feraient mieux de ne jamais regarder les commentaires des réseaux sociaux. Que ce soit dans l’éloge ou la critique, ça n’a aucun intérêt et ça ne peux n’être que déstabilisant. Et ses tweets cachés ont au moins l’avantage de nous donner sa vrai version. Et il a raison; Il pouvait pas gagner le titre en alternant les actions offensives à 1 contre 5 avec Russ. La pauvreté des systèmes offensifs de Donovan est bien plus scandaleuse que le faux pas sur les réseaux sociaux de KD.

  2. Mamadou Sall

    20 septembre 2017 à 11 h 37 min at 11 h 37 min

    D’accord avec vous Jojo. On sens la haine de celui qui écrit cette article sur Durant et c’est dommage et pas professionnel.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top