EuroBasket

La liste des joueurs absents à l’EuroBasket : tellement longue qu’on devrait en faire un film

liste bane batman ttfl
Source image : YouTube

Après Giannis Antetokounmpo, c’est Milos Teodosic qui a dû dire non à sa sélection pour l’EuroBasket qui débutera à la fin du mois. Un forfait qui rallonge une liste déjà incroyablement longue…

Le débat prenait déjà forme sur le vieux continent, concernant l’avenir des compétitions internationales. Comment, avec des stars venant de plus en plus de chez nous, et avec de plus en plus de sous mis en jeu par les clubs, peut-on aborder le futur d’un tournoi comme l’EuroBasket avec sérénité ? En plus de ces premiers éléments, le calendrier généré par la FIBA et les qualifications en pleine saison rendront la guerre encore plus intense entre la fédé, les grandes franchises NBA et les grosses cylindrées européennes, le tout couvert d’aboiements venant des fédérations de chaque pays. Sympa comme paysage, n’est-ce pas ? Mais tout n’est pas perdu, loin de là. Les hauts-placés devront se pencher sur le dossier et trouver un moyen de rendre cette compétition encore intéressante, même si pour le coup on se souviendra surtout de l’édition 2017 jusqu’ici pour ses nombreux forfaits. Blessures pour certains, pressions venant des agents ou des clubs pour d’autres, on fait le tour du propriétaire dès maintenant. Conseil, prenez votre respiration car on en a pour un bon bout de temps.

Serbie : Milos Teodosic – Nemanja Bjelica – Nikola Jokic – Miroslav Raduljica

Ukraine : Alex Len – Kyrylo Fesenko

Grèce : Giannis Antetokounmpo – Kosta Koufos

France : Nicolas Batum – Rudy Gobert – Timothé Luwawu-Cabarrot – Fabien Causeur

Lituanie : Domantas Sabonis

Espagne : Nikola Mirotic – Rudy Fernandez – Sergio Llull – Serge Ibaka

Turquie : Ersan Ilyasova – Omer Asik – Enes Kanter

Pologne : Marcin Gortat – Maciej Lampe

Slovénie : Zoran Dragic

Italie : Danilo Gallinari – Andrea Bargnani – Alessandro Gentile

Allemagne : Paul Zipser

Croatie : Mario Hezonja – Ivika Zubac – Ante Zizic – Miro Bilan

Russie : Sergei Karasev

République Tchèque : Jan Vesely

Bien évidemment, cette liste n’est pas complète et n’englobe pas tout le monde dans le même sac. Un gars comme Hezonja est par exemple concentré sur la nouvelle saison NBA (sic), alors que Sergio Llull s’est explosé le genou dernièrement. Mais au final, le sentiment actuel reste le même, quelles que soient les raisons : trop d’absence, moins de compétition, et donc forcément moins d’excitation avant le début des hostilités. Ce qui n’empêchera pas la France de vivre de grosses rencontres et des stars de nous offrir du beau jeu, mais c’est à se demander si ce concours de circonstances selon certains ne serait en fait pas le début d’un rejet plus global dans les années à venir. Quelques joueurs continueront à se battre pour leur pays, encore heureux, on est juste curieux de voir ce que la prochaine compétition donnera, car plus les mois passent et moins les perspectives semblent prometteuses pour l’EuroBasket.

La bonne nouvelle, c’est que la France peut se faire un bon bout de chemin dans ce merdier. La mauvaise, c’est que l’Espagne part avec une armada toujours aussi balèze. On se retrouve en demi, comme d’hab ? Allez, à toute.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top