Cavaliers

Derrick Rose à Cleveland c’est fait : salaire minimum pour un MVP, les Cavs ont géré comme des chefs

Cavs

Vu la gueule du contexte ? C’est une TRÈS belle opération faite cette nuit par les Cavs.

source image : youtube

Devinette : qui est aujourd’hui le 55ème meneur le mieux payé de NBA, bien calé entre Cameron Payne et Tim Frazier ? Derrick Rose messieurs dames. Toutafè. Sacrifice de 70% sur la fiche de paie et voici donc le MVP 2011 dans l’Ohio pour prendre la très difficile suite d’un Kyrie Irving qu’il croisera peut-être aujourd’hui entre deux avions.

Dire que la NBA s’est excitée depuis deux jours et l’officialisation du ras-le-bol de Kyrie Irving serait un doux euphémisme. Premier domino à tomber depuis le Kyrie Gate ? Derrick Rose, qui atterrit donc aujourd’hui à Cleveland pour tenter de faire garder le sourire aux fans des Cavs. Et c’est pas gagné…

Derrick Rose a accepté de signer avec les Cavs et il a passé sa visite médicale aujourd’hui, selon des sources de The Vertical.

 

Le free agent Derrick Rose s’est entendu avec les Cavs sur un contrat d’un an et 2,1 millions de dollars, selon des sources d’ESPN.

C’est donc Derrick Rose qui assurera la mène des finalistes NBA en titre la saison prochaine. Derrick Rose et son trophée de MVP, Derrick Rose et ses qualités exceptionnelles, Derrick Rose et ses promesses… mais également Derrick Rose et sa trajectoire tellement triste, Derrick Rose et sa maladie des os de verre. Du positif évidemment et en premier lieu son salaire, tout simplement ridicule au vu du marché actuel, lorsque l’on sait par exemple que l’inspecteur touchait la saison passée la bagatelle de 21 millions de dollars à New-York. Un sacrifice énorme de la part du joueur qui montre en tout cas clairement ses intentions, ce qui rassurera sans doute des dirigeants en pleine tourmente depuis le coming-out de leur futur ex-meneur.

Derrick Rose

2,1 millions donc pour devenir le meneur titulaire de l’une des deux meilleures équipes de la Ligue depuis trois ans, on a vu pire comme escroquerie. Un salaire qui pourrait mettre le joueur dans une situation qu’il n’a jusque alors jamais connu : celle du mec sans pression, signé au minimum et dont les performances seront du coup « forcément » positives. Le coup marketing est énorme pour Cleveland, reste maintenant à savoir comment l’ancienne idole des Bulls se fondera dans le moule LeBron, celui-là même qui aurait apparemment fait péter un câble à Uncle Drew. Le sacrifice financier d’un mec qui courait quand même le contrat max il y a dix mois montre en tout cas un bel état d’esprit qu’il faudra confirmer sur le terrain aux côtés de l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de notre jeu.

Le défi est énorme pour D-Rose. Retrouver le plaisir de jouer, allier ce plaisir à des victoires, faire oublier Kyrie Irving et cohabiter avec LeBron James. Allez, on va faire comme au tiercé, on va dire qu’avec un 2/4 tout le monde sera gagnant. Et au pire le mec aura perdu un an et les Cavs auront perdu 2 millions, on a vu pire comme risque.

3 Commentaires

3 Comments

  1. Gvar

    25 juillet 2017 à 9 h 10 min at 9 h 10 min

    Certes, il n’était pas spécialement en état de grâce avec les Knicks et sa côte n’était pas spécialement au plus haut mais en effet on peut parler d’une forme de « sacrifice » financier (faut relativiser hein, 18 000€ par mois, il devrait pouvoir payer les factures, sans compter les contrats pub).
    Mais voilà, être prêt à ce genre de sacrifice est assez rare en NBA pour être souligné. C’est pas un Lebron qui toucherait à un centime de son salaire mirobolant (33 M/an au total avec la pub on dépasse les 100 M si je ne dis pas de bêtises…)

  2. Kulthian

    25 juillet 2017 à 9 h 11 min at 9 h 11 min

    Sauf que Rose ne sera pas forcément titulaire.
    Si les Cavs arrivent à trader correctement Irving, sans trop y perdre, ils tâcheront
    sûrement de récupérer un autre meneur à la place.
    Cleveland a tout intérêt à mettre en place un échange poste pour poste, même avec Rose dans le roster.

  3. Venum

    25 juillet 2017 à 19 h 50 min at 19 h 50 min

    Les roses sont rouges et les violettes sont bleues… cleveland fiasco. LBJ sera l’éducateur de Lavar aux Lakers l année prochaine

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top