One-on-One

L’interview « Back-to-Back » de Ronny Turiaf avec TrashTalk : beaucoup trop de références !

Ronny Turiaf

De passage par Londres dans le cadre de l’événement #ItStartsHere organisé par Foot Locker, Ronny Turiaf découvrait de nouvelles collections pour l’année à venir et l’ancien-pilier de l’EDF a bien voulu répondre à quelques unes de nos questions : en mode « Back-to-Back ».

C’est le nouveau petit format développé par la maison TrashTalk, « Back-toBack » : un ping-pong de quelques minutes qui permet un échange rapide et original entre l’interviewer et l’interviewé. Le concept ? Un mot, une réponse. Première chose qui vient à l’esprit, sans avoir à forcément se justifier. Et pour chaque mot, évidemment, une recherche sur l’histoire qui lie ce dernier avec la personne. Une façon aussi de pouvoir enchaîner les sujets, s’amuser, et en découvrir un peu plus sur l’un comme sur l’autre. Client du jour : Ronny Turiaf aka Contreur d’élite entre l’INSEP, les Lakers et Gonzaga.

TrashTalk : France ?

Ronny Turiaf : L’équipe, l’équipe ouais avec le café.

TT : Martinique ?

RT : Amour inconditionnel.

TT INSEP ?

RT : (hésite)

TT T’as le droit à des jokers, hein.

RT : Nan nan, l’INSEP c’est… le début d’une histoire quoi.

TT Tony et Boris ?

RT : A vie.

TT Fort Boyard ?

RT : Rêve de gamin.

TT Zadar ?

RT : Mon grand-père.

TT Spokane ?

RT : Le début de la vraie vie.

TT L’afro ?

RT : C’est le style, mec.

TT Trashtalking ?

RT : J’évite. J’essaye d’éviter (rires).

TT Draft ?

RT : Compliqué.

TT Los Angeles ?

RT : Amour.

TT Kobe ?

RT : Folie.

TT Ton contre sur Kobe ?

RT : J’ai le poster.

TT Sérieux ?!

RT : Beh oui, si je te dis que je l’ai, tu crois que je mens ou quoi (rires) !

TT Jordan ?

RT : Mythique.

TT Une paire de sneakers fétiche ?

RT : Je l’étais, j’étais très Air Force One tu vois, mais à force ça prend vite trop de place.

TT Le lion ?

RT : C’est la tribu, le sacrifice mec.

TT Ton meilleur et pire souvenir sur un terrain, là tout de suite ?

RT : Meilleur souvenir, mon dunk contre la Belgique avec Pau qui crie mon nom pendant 5-6 minutes, ça c’était très fort. Et pire souvenir… 2012, contre l’Espagne.

TT Qui tu prends avec toi, tout de suite, pour jouer un 2 contre 2 ?

RT : Un 2 contre 2 ? Ah Boris Diaw, direct.

TT Qui tu prends avec toi, tout de suite, pour partir en vacances ?

RT : Boris Diaw (rires)

TT Retraite ?

RT : La vie commence.

TT Regrets ?

RT : Toujours, toujours des regrets. Mais pour moi, ce sont les moments où tu apprends le plus sur toi et sur la vie.

TT Projets ?

RT : Il nous faudrait plus de temps pour en parler !

TT Ta fondation « Heart-to-Heart » ?

RT : Le soutien, l’entraide.

TTUn artiste en ce moment ?

RT : E.sy Kennenga et Kalash, Martinique on est là, qu’est-ce qui se passe !

TTUn conseil pour les jeunes ?

RT : Toute action que tu fais, soit elle te mène vers tes rêves, soit elle te mène de l’autre côté.

TTTon motto dans la vie ?

RT : Comme ils disent aux Etats-Unis, Ride this thing called Life until the wheels fall off. Donne tout ce que t’as à la vie, jusqu’à ce que les pneus de ta voiture lâchent, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien.

TTEt le mot de la fin ?

RT : Vas-y, viens on s’aime. Il faut tous s’aimer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top