Cavaliers

Mo Williams repousse la retraite et revient pour un an : normal, faut bien nourrir la famille

Mo Williams

Mo Williams avait longtemps évoqué le fait qu’il pourrait quitter définitivement la Ligue et prendre sa retraite, mais non : money, money, money.

Source : YouTube

Après quelques semaines de doutes notamment marquées par des rumeurs de retraite, le meneur des Cavs a finalement annoncé qu’il prolongerait encore un peu sa carrière dans l’Ohio : youpi…

Grosse nouvelle, pour les fans de Mo Buckets et son bandeau légendaire. Alors qu’on le voyait clairement dire stop et se mettre enfin à son activité préférée, la glande avec le sourire, c’est sur Twitter que Williams a annoncé qu’il reviendrait finalement pour une toute dernière campagne professionnelle. Âgé de 33 ans seulement, le vétéran avait dit à ses proches qu’il pensait clairement s’arrêter sur un titre de champion, mais plusieurs éléments ont fait qu’il a préféré tenter une dernière pige en NBA, une qu’il espère bien plus positive que la précédente. Premièrement, le fait que d’un point de vue financier, les Cavs allaient lui verser plus de 2 millions pour un nouvel exercice, et qu’il fallait bien honorer ce contrat en mettant au moins deux orteils sur le parquet. Quand on voit la surabondance de meneurs de qualité en ce moment en NBA, obtenir un spot dans une équipe jouant au mois de mai et de juin est un petit luxe appréciable, surtout quand on a perdu toutes ses qualités athlétiques. De plus, tout le monde ne gagne pas deux millions de dollars par an tout en mettant des ballons dans des arceaux, donc autant en profiter encore un peu.

Mais là où la prolongation de Mo pourrait tout de suite devenir bien plus intéressante, c’est sportivement parlant. Car malgré son genou qui déraille et son manque d’explosivité flagrant qui l’a poussé à devoir regarder ses potes sur le banc l’an dernier, le vétéran sait qu’il a encore du basket plein les mains et qu’il doit se ramener en pleine forme cette saison. La raison principale derrière cette motivation ? Un trou béant derrière Kyrie Irving, au poste de meneur. Suite au départ de Matthew Dellavedova vers Milwaukee, les Cavs se sont retrouvés à poil et ont donc vu le scénario suivant défiler sous leurs yeux: Kay Felder, récupéré le soir de la Draft à la bourre, en back-up d’Uncle Drew lors de matchs cruciaux… ? Mauvais délire. Surtout quand on connaît les intentions de Cleveland, qui riment avec back-to-back. Du coup, en gardant Mo dans la rotation, c’est de l’expérience et un peu de tir extérieur qui revient, de quoi rassurer un minimum Tyronn Lue à quelques heures de la reprise des entraînements. Maintenant, cela veut aussi dire que le dossier Gérard devient de plus en plus tendu, et qu’il va falloir croiser les doigts plus que jamais auparavant pour que le sniper revienne dans l’Ohio.

Sa dernière saison était un calvaire, avec seulement 41 matchs joués et un temps de jeu en chute libre. Mais il y a deux ans, Mo tournait encore à près de 15 points quand ses jambes étaient présentes. Le seront-elles à la rentrée ? C’est à lui de nous le prouver.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top