Kings

Isaiah Cousins va pouvoir se tester au camp des Kings : quelqu’un a des nouvelles de Kyrie Drummond ?

Isaiah Cousins

Parce que les plus beaux noms et prénoms se trouvent en NBA, on vous donne quelques infos sur le mélange le plus normal de toute la Ligue.

On continue les belles signatures random du mois de septembre, avec un meneur qui a joué aux côtés d’un certain Buddy Hield l’an dernier à Oklahoma : Isaiah Cousins, un prénom et un nom qu’on n’a jamais entendu à Sacramento.

Bel hommage, aux deux derniers joueurs ayant porté le maillot des Kings et participé au All-Star Game. Si Isaiah Thomas et DeMarcus Cousins ne sont plus coéquipiers, ils auront probablement le sourire en apprenant via Shams Charania de Yahoo Sports que le petit IC formé chez les Sooners aura la possibilité de faire ses preuves lors du camp d’entraînement que la franchise californienne organisera à la fin du mois. Certainement pas le genre d’information qui va déclencher une vague médiatique folle chez Dave Joerger et compagnie, mais le garçon choisi en 59ème place de la dernière Draft prendra certainement exemple sur le meneur des Celtics, qui lui aussi avait été pris au fond de la marmite (60ème) avant de bosser comme un dingue et devenir le joueur qu’on connaît aujourd’hui. Le contrat signé ce mardi est d’un an, non-garanti, ce qui rentre donc dans le cas typique du test au camp d’entraînement.

Là où les chances de Cousins pourraient devenir immédiatement intéressantes, c’est que le poste de meneur est plus ou moins à l’abandon en ce moment chez les Kings, avec un véritable commissariat en place : Ty Lawson et ses cubiters en titulaire, Darren Collison et ses galères relationnelles en remplaçant, pas sûr que Joerger voudra démarrer la nouvelle page de sa franchise et de sa carrière avec autant d’instabilité à un poste aussi important. Alors certes, on ne va pas se mettre à envisager un rookie passant devant tout le monde, mais Isaiah est un pitbull défensif qui tournait quand même à 41% de loin l’an passé à l’université, ce qui pourrait largement suffire dans les systèmes de son équipe, sachant que le vrai Cousins nommé DeMarcus attirera son habituel wagon de défenseurs au poste. Pour le moment, les rumeurs se rassemblent autour d’une place probable en D-League, mais on garde quand même un peu d’espoir envers le garçon car sa concurrence est franchement craignos.

Loin de présenter les mêmes statistiques et salles de trophées que ses copains de la Draft 2016, Isaiah Cousins reste un joueur solide qui doit saisir l’opportunité qui lui est aujourd’hui donnée : la porte est ouverte, à toi de l’enfoncer sans flipper.

Source : Yahoo Sports

Source image : YouTube

Cliquez pour commenter

0 Comments

  1. Rodzilla

    8 septembre 2016 à 14 h 52 min at 14 h 52 min

    Pourquoi pas Muggsy Bol ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top