Videos NBA

Flashback 2015/16 : quand Nikola Vucevic se transformait deux fois en Jean-Michel Clutch

Nikola Vucevic

Une grosse saison une fois de plus pour Nikola Vucevic mais surtout deux énormes tirs au buzzer face aux Lakers et aux Hawks. Même endroit même heure à chaque fois, les futurs adversaires sont prévenus.

Tout au long du mois d’août, TrashTalk revient sur ces performances qui ont contribué à faire de la saison 2015/16 un cru particulièrement réussi. Explosions statistiques ou game winners, tout ou presque sera passé en revue histoire de vous faire patienter avant un opus 2016/17 qui s’annonce là-aussi légendaire. On s’excuse d’avance pour messieurs Beal, Bogdanovic ou Goodwin et leurs daggers assassins, on s’excuse aussi pour des gars comme Karl-Anthony Towns ou Kawhi Leonard mais le tri fût dur pour vous ressortir 31 perfs dignes de ce nom. Voici en tout cas tout ce qui s’est fait de mieux la saison passée en NBA alors tous en place, c’est l’heure de jeter un coup d’œil dans le rétro.

Nouvelle page de notre rubrique estivale et on part aujourd’hui en Floride. Non pas pour trouver la trace d’un Dwyane Wade en fuite mais bien pour aller claquer la bise au plus Français des Monténégrins, monsieur Nikola Vucevic. Et si le grand pote d’Evan Fournier et adorateur de Booba à ses heures perdues a vu la concurrence débarquer en masse dans la raquette du Magic cet été, il pourra toujours se targuer d’avoir le mot clutch inscrit sur son CV…

Avec 29 doubles-doubles durant la saison et malgré des pépins physiques lui ayant fait rater 17 rencontres, ce sont donc deux actions qui resteront dans nos mémoires pour cet opus 2015/16. Deux game winners face aux Hawks et aux Lakers, deux énormes tirs à la sirène confortant le fait que le sang qui coule dans les veines de Niko est définitivement glacé.

Premier fait d’arme ? Le 11 novembre face aux Lakers avec ce buzzer passé sur les 2m18 tout mous de Roy Hibbert, sous les hourras d’un Amway Center on fire comme Will Grigg. On notera au passage la tentative de suicide d’Evan qui catche Metta World Peace loin du ballon, mais c’est bien le solide intérieur du Magic qui donne ce soir-là la victoire aux siens (101-99), à une période où la franchise floridienne avait encore quelques rêves de Playoffs…

Deuxième acte héroïque de Niko cette saison ? Nous sommes  le 7 février, toujours à l’Amway Center mais cette fois-ci face aux Hawks. Le Magic vient de traverser un sombre mois de janvier (2 victoires et 12 défaites) et on commence déjà à songer à la saison suivante. Voutche pense pour sa part à la win et c’est de nouveau lui qui va hériter de la gonfle en toute fin de match, alors que le score est de 97 partout. Remise en jeu Elfrid Payton, et c’est au même endroit et à la même heure que le grand Nikola va faire l’amour sans préliminaire à Al Horford pour donner la victoire à la Mickey Family.

18,2 points, 8,9 rebonds et donc deux game winners dans la saison pour faire oublier un bilan collectif bien fade (11ème à l’Est avec 35 victoires et 47 défaites). Mais quand on repensera à la saison 2015/16 de Voutche, ce sont bien ces deux gros tirs qui nous reviendrons en mémoire. Tout comme l’action ci-dessous nous rappelle sa saison 2014/15, toute inimitié franco-espagnole mise de côté. Enfin presque.

Source image de couverture : youtube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top