Pelicans

Alonzo Gee prolonge aux Pelicans : pour s’intéresser appuyez sur 1, pour pleurer appuyez sur 2

Alonzo Gee

Alonzo Gee jouera bien la saison prochaine à New Orleans, et si on nous avait demandé ce qu’on en pense on se serrait probablement endormis.

Parce que cette deuxième partie du mois de juillet est fabuleuse et qu’on n’a jamais autant apprécié la trêve estivale, on vous propose la dernière crème de la crème en terme de signature cruciale : Gee qui reste à New Orleans, allons-y Alonzo.

Bah alors, on sort pas les trompettes et l’accordéon en apprenant ce genre d’information ? Pourtant, c’est pas notre faute d’en mettre un paquet, histoire de rendre l’histoire intéressante. Passons les jeux de mots bien flingués sur le joueur en question, comme le Point Gee à chaque fois qu’il tomar ou le fait de crier Fernando dès qu’il tape un coast-to-coast à grande vitesse, l’ailier natif de la douce Floride va pouvoir continuer son petit road trip en prolongeant son passage par la Louisiane, puisque Shams Charania de chez Yahoo Sports a confirmé que Lonzo a réussi à trouver un arrangement avec les Pelicans afin de prolonger son bail d’un an. Le mieux dans cette affaire ? C’est qu’on ne connaît même pas encore la somme, alors que chez Yahoo il n’existe que très peu d’infos qui échappent de leurs mains. Voilà, aussi, ce qui se passe quand on se met à s’intéresser à des randoms qui écument la Ligue, Gee étant un des spécialistes en la matière depuis maintenant 7 ans.

Car en effet, Zozo nous a tapé 6 maillots en 7 saisons, sans parler des expériences hors-NBA. Vous êtes prêts ? C’est parti. Les Austin Toros en D-League, les Wizards, les Spurs, les Cavs, l’Asseco Prokom Gdynia en Pologne, les Nuggets, les Blazers et enfin les Pelicans, ça en fait du chemin pour un type qui a pourtant mis ses pieds dans le circuit en 2009 seulement. Mais quand on est un ailier bourré d’énergie, qu’on ne se plaint pas au quotidien, qu’on est passé par San Antonio et que la défense fait partie de votre arsenal, il se peut qu’on vous appelle en plein mois de juillet histoire de prendre de vos nouvelles. D’ailleurs, on repassera pour le 3… and D, car le seul tri qu’Alonzo fait c’est le sélectif en bas de chez lui : 17 sur 60 la saison dernière lorsqu’il avait les deux pieds derrière la ligne, autant demander à un astigmate de lire des écriteaux sur l’autoroute sans lunettes. Quoi qu’il en soit, Alvin Gentry sait qu’il pourra compter sur des ailiers motivés à la reprise, car entre Gee et Solomon Hill il va y avoir du Gatorade à distribuer entre chaque consignes.

Ce qui nous fait d’ailleurs penser qu’entre sa prolongation et celle de Tim Frazier, mieux vaut pas être allergique aux fruits rouges pendant les futurs temps-morts des Pels : Alonzo Frazier pour en cueillir quelques belles, cadeau c’est la maison qui offre. 

Source : Yahoo Sports

Source image : Fox Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top