Grizzlies

Troy Daniels à Memphis pour 3 ans et 10 millions : pas mal pour un mec dont la carrière se résume à un tir

Troy Daniels

Car aujourd’hui il ne se passe rien sur la planète sport, il fallait bien qu’on vous parle de Troy Daniels.

Plus le temps passe et plus la free agency devient davantage stratégique qu’attirante pour les clients. Un peu comme au marché quand mamie est contente de ramener six kilos de patates germées mais pour moins d’un euro. La signature du jour nous vient de Memphis et leur coûtera 10 millions sur les trois prochaines saisons, le prix à payer en 2016 pour un mec dont la carrière se résume à un game winner il y a deux ans.

Après avoir fait tapis sur Mike Conley et pelouse sur Chandler Parsons, les Grizzlies continuent d’ajouter les quelques morceaux manquant à leur puzzle. Dernière pièce ? Troy Daniels, arrière non-drafté de 24 ans passé par Houston, Minnesota et Charlotte depuis ses débuts en 2013. Principal fait d’arme du shooteur ? On en parlait juste au dessus, un game winner face aux Blazers lors des Playoffs 2014, resté dans les mémoires collectives mais quand même beaucoup moins que celui de Damian Lillard qui envoyait les Rockets en vacances quelques jours plus tard. Shooteur assez unidimensionnel, le garçon prend les 2/3 de ses tirs du parking -pour un pourcentage pas dégueu de 43% – et amènera ainsi quelques minutes de rotation aux postes 1/2 au relais de Conley, Jordan Adams ou encore ce génie de Tony Allen.

Les Hornets ont la possibilité de matcher l’offre de Memphis mais ne devraient logiquement pas le faire puisque Michael Jordan a ajouté récemment Brian Roberts et Ramon Sessions à son roster après avoir récupéré Marco Belinelli au soir de la Draft. Rosseur ultime en D-League pendant plusieurs années, Troy n’a jamais pu se faire une vraie place chez les grands et rejoindre une franchise habituée à mettre en lumière des Jean-Michel Random lui permettra peut-être de montrer ses skills la saison prochaine. C’est en tout cas une belle opération financière pour lui car si sa saison 2016/17 était pourvue d’une qualifying offer à 1,2 millions et des poussières, c’est donc 10 millions  de doll’z qu’il touchera dans le Tennessee pour les trois prochaines saisons. De quoi s’acheter un paquet de vinyles d’Elvis, de quoi s’acheter pas mal de pots de miel, mais surtout de quoi s’acheter des supers coussins pour se poser sur le banc de David Fizdale.

A très vite pour d’autres infos de folie, car on est bien d’accord qu’en ce jour de finales du TQO de basket et de l’Euro 2016 de foot, un transfert de Troy Daniels à Memphis est tout simplement la breaking news de la journée.

Source texte : yahoosports

Source image : vcuramnation.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top