Pelicans

Langston Galloway change de New : on passe de York à Orleans, 11 millions sur 2 saisons

C’était un des joueurs les plus appréciés de ces deux dernières années compliquées chez les Knicks, grâce à son envie et son talent offensif. Enfin reconnu par le grand public, Langston a décidé de rejoindre les Pelicans pour les deux prochaines années.

Comme le disait un certain Frank Sinatra, qui le chantait avec les cheveux impeccablement dressés dans son costard royal, si je peux y arriver ici j’y arriverai n’importe où. Voilà qui irait bien à Galloway, quand on voit la courbe du joueur et de sa carrière ces derniers mois, lui qui était encore inconnu du bataillon en 2013. Passé par New York afin de contribuer un minimum lorsque les Knicks réalisaient la pire saison de leur histoire, le meneur tournait quand même à plus de 12 points, 4 rebonds et 3 passes de moyenne en 2014-15, tout en arrosant quelques adversaires dans le money-time grâce à sa confiance inébranlable. L’année suivante, moins de temps de jeu donc moins de production certes, mais un rôle toujours aussi apprécié en sortie de banc car Galloway peut être efficace dès ses premières secondes sur le parquet. Une qualité appréciée apparemment chez les Pelicans, puisque le management du Bayou a décidé de récupérer la mobylette pour 2 saisons et 11 millions, sachant que la deuxième année sera en option pour le joueur.

Même si cette signature ne représente pas un changement majeur dans le paysage de la NBA, l’addition de Langston chez les Pels est un nouveau move de plus assez intéressant, et qui est orchestré par un homme qu’on avait oublié depuis quelques temps. Danny Ferry, responsable de la reconstruction à Atlanta, mais viré du circuit après l’affaire entourant Luol Deng. Après plusieurs mois passés à traîner sa croix, le chauve a pu retrouver une place dans la Ligue et il sera désormais en charge de guider Dell Demps lorsque le GM de New Orleans fera des conneries. Et sachant que ce dernier est diplômé dans cet art, la présence de Ferry rassurera les fans des Pels qui veulent voir Anthony Davis recevoir un bon coup de main. Solomon Hill, E’Twaun Moore et désormais Langston Galloway qui est d’ailleurs né en Louisiane, pas de quoi sauter au plafond mais ça va bosser dur sur le banc d’Alvin Gentry et voilà qui pourra amener un peu de profondeur à la ligne arrière locale. En tout cas, côté Knicks, on agite les mouchoirs avec un sourire, car s’il y a bien un garçon qui a tenu quand le bateau semblait sur le point de couler, c’était lui.

Bon vent, et merci pour tous les gros tirs rentrés, ce fût un plaisir ! La suite chez les Pelicans, avec de quoi construire un bel avenir.

Source : SB Nation

Source image : Twitter / @NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top