Pacers

Frank Vogel non renouvelé à Indiana : la voie est libre pour Mike D’Antoni et son small ball

On s’y attendait un peu car le bruit avait commencé à courir à peine le Game 7 entre Raptors et Pacers terminé mais c’est maintenant officiel : le contrat de Frank Vogel ne sera pas renouvelé par les Pacers. Le Président Bird l’a annoncé ce jour devant un parterre de journalistes, non sans une certaine émotion étant donné tout ce qu’a fait ce coach pour la franchise du Grand Larry.

J’ai décidé que nous avions besoin d’une nouvelle voix ici. Parfois, mon job craint vraiment. J’ai pris le temps de réfléchir là-dessus et de regarder l’équipe tout au long de l’année. J’avais des attentes plus élevées que la plupart des gens sur comment l’équipe devrait jouer. J’en suis arrivé à la conclusion que nos gars ont besoin d’entendre une nouvelle voix. Et j’ai donc pris la décision de ne pas renouveler (le contrat de Vogel). — Larry Bird

C’est en ces termes que Larry s’est exprimé en conférence de presse pour expliquer une décision qu’il n’a clairement pas prise de gaieté de coeur mais qu’il a jugée nécessaire à l’évolution de son équipe. Une équipe que Bird veut voir jouer plus vite pour coller à la tendance actuelle. Il avait d’ailleurs affirmé cette envie l’été dernier en laissant partir Roy Hibbert et David West notamment qui étaient les deux « représentants » de ces Pacers qui sont allés deux fois en Finales de Conférence en 2013 et 2014 sous les ordres de Vogel et en pratiquant un basket défensif, très costaud sur demi-terrain mais tout sauf rapide.

Mais ce temps est donc révolu et Bird va désormais s’atteler à trouver le successeur de Vogel :

Je vais prendre mon temps et beaucoup m’investir dans le choix d’un nouveau coach afin de trouver quelqu’un capable de servir de guide à l’équipe.

Comprenez : « Je veux un gars qui fasse jouer l’équipe en small ball, qui la fasse courir pour que nous puissions rivaliser avec les grosses puissances actuelles en NBA. »

On verra ce que l’ami Larry va nous dégoter comme entraîneur mais nous lui faisons confiance pour attirer un bon tacticien. De son côté, Frank Vogel quitte donc les Pacers la tête haute puisqu’en un peu plus de 5 saisons sur le banc d’Indiana, il est en mesure de présenter un bilan de 250 victoires pour 181 défaites en saison régulière et un très correct 31-30 en Playoffs. Aucun doute sur le fait que ce bon Frank va être très courtisé dans les prochaines semaines.

Ce changement de coach va marquer définitivement le passage à une nouvelle ère chez les Pacers. Une ère que Bird veut donc construire autour de Paul George et d’un jeu rapide, tourné vers l’attaque…

Source : ESPN

Source image : AP Photo/Michael Conroy

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top