Pistons

Preview Game 4, Pistons – Cavaliers : le sweep d’un côté, l’honneur du Palace de l’autre

Preview Pistons Cavaliers Game 4

Quatrième manche de la série opposant les Pistons aux Cavaliers. Et peut-être déjà la dernière.

Match de la dernière chance pour les pistons s’ils veulent prolonger un peu leur saison. S’ils sont loin d’être ridicules pour l’instants face aux Cavs, ils n’en demeurent pas moins menés 3-0 au moment de démarrer ce Game 4. Accrocheurs, volontaires, ils n’ont pour le moment pas trouvé la formule pour faire chuter LeBron James et ses partenaires. Même constat ce soir ?

Le Big Three va bien, merci

Si Cleveland s’en sort malgré des belles performances du côté des Pistons, c’est parce que le Big Three répond présent. Toujours autant scrutés en dehors des parquets, mais aussi lorsqu’ils sont sur le terrain, Love, Irving et James prouvent qu’ils sont capables d’être bons en même temps pour faire gagner les Cavs. Depuis le début de la série, Kyrie tourne à 26,3 points à 52,2% derrière l’arc et bouffe Reggie Jackson. Kevin Love sort son double double avec 21,3 points (44,4% du parking) et 11,7 rebonds. Pendant ce temps-là, LBJ gère les affaires courantes malgré une adresse médiocre derrière l’arc (23,1%) et aux lancers francs (66,7%) puisque ses chiffres de 23 points, 8,3 rebonds, 7 passes, 1,7 interception et 1 contre ne sont pas à la portée du commun des mortels. Difficile par conséquent pour les Pistons d’exister dans de telles conditions.

La bataille du rebond

Mais pourtant les Game 1 et 3 ont été accrochés, mais l’expérience et le talent ont finalement fait pencher la balance du côté des Cavs. La bataille au rebond aussi. Alors que les Pistons ont eu l’habitude lors de la saison régulière de dominer leurs adversaires dans ce secteur du jeu (3ème de la Ligue avec 46,3 prises par rencontre), ils ne parviennent pas à prendre le dessus sur une équipe de Cleveland certes solide aussi, mais qu’on n’imaginait pas forcément supérieure sur une série de Playoffs (41 à 36,3 pour l’instant). Pour s’imposer ce soir au Palace, les intérieurs de Motor City devront faire le taf sous les panneaux mais les extérieurs devront également mettre la main à la pâte. Le premier qui oublie de box-out, c’est sanction.

Plus de briques au lancer franc ou de minutes pour Andre Drummond ?

Si les Pistons souffrent au rebond, c’est aussi parce que leur aspirateur en chef n’est pas au niveau. Avec seulement 8,3 prises par rencontre, Andre Drummond est loin des 14,3 qui lui ont permis d’être le meilleur rebondeur de la Ligue cette saison. Mais ce n’est pas le seul secteur du jeu défaillant pour le pivot. En effet, il peine à peser dans cette série car il traine sa peine aux lancers francs, avec seulement 6 réussites pour 24 tentatives. Un calvaire qui pousse Stan Van Gundy à se passer de son pivot lors des quatrièmes quarts-temps afin d’éviter le Hack-a-tocard. Un vrai problème que le coach ne fuit pas. Mais bon, ce n’est pas une nouveauté, fallait le faire bosser avant s’il voulait éviter cela, on ne va pas le plaindre.

Pronostic : victoire des Pistons entre 7 et 12 points

Est-ce qu’on y croit vraiment ? Non, mais pour la beauté de voir une victoire des Pistons au Palace, on espère qu’un match accroché récompensera une belle progression cette année. Reggie Jackson qui profite des largeurs défensives de Kyrie Irving, Tobias Harris, Marcus Morris et Kentavious Caldwell-Pope qui envoient de loin et Andre Drummond en mode beast pour offrir une belle soirée à Motor City, voilà ce qu’il faudra. Mais on avoue que ça sent le même tarif que les Celtics l’an dernier…

Alors, coup de balai dans les fesses ou un succès pour s’offrir un dernier tour dans l’Ohio ? Réponse cette nuit.

Source image : @TheBigD05

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top