Magic

Evan Fournier fait un carton face au Heat : 28 points, 7 rebonds, 7 passes et clutch please !

Terminer une belle saison, avec un point d’exclamation. Voilà ce qu’Evan a pu se permettre ce vendredi devant son public, en menant les siens jusqu’à la victoire alors que la fin de rencontre était serrée : 112 à 109, Charenton en force !

En voyant Victor Oladipo se blesser au milieu de la rencontre, il fallait bien que quelqu’un prenne le volant du navire et guide tout le monde jusqu’à bon port. Toujours aussi à l’aise dans le jeu avec son bon pote Nikola Vucevic, le frenchie a régalé dans tous les compartiments du jeu, tenant tête au rival de la région et offrant ainsi une victoire fort appréciable au public local. C’est surtout lors de la dernière minute de jeu que les sourires étaient évidents dans l’Hexagone. Car le bonheur était une nouvelle fois énorme, en voyant Evan bénéficier des systèmes les plus importants. Qui aurait pu l’annoncer, en début de saison ? Qu’Orlando mettrait la balle dans les mains de Fournier afin de prendre les bonnes décisions dans le money-time ? Encore une fois, Scott Skiles a placé des écrans pour son arrière, et c’est notamment derrière un curl parfaitement enclenché que Vavane a délivré un caviar magique pour Vucevic. Le dunk du pivot sera le coup de marteau nécessaire afin de battre le Heat, Joe Johnson ayant pourtant rentré un trois monstrueux dans le corner pour l’égalisation.

Cependant, comme Fournier le mentionnait en sortie de match, c’est en défense que le Magic a su faire la différence, profitant notamment de la fatigue de Dwyane Wade et compagnie, eux qui jouaient hier soir contre les Bulls. Fin de saison oblige, équipe jeune en face oblige, un peu de déconcentration s’installait discrètement chez le Heat et Orlando en profitait immédiatement. Comme sur certaines rotations défensives de fin de match, CJ Watson et Evan lisant parfaitement les défenses pour y scorer des points précieux. Comme sur cette remise en jeu perdue par Miami, le gentil Marble se jetant sur la gonfle afin d’empêcher Joe Johnson de faire des miracles. Ce genre de soirée arrive, c’est malheureusement ainsi quand on joue dans une telle Ligue. Mais le Heat devra rapidement se reprendre si les motivations restent tournées vers l’avantage du terrain au premier tour des Playoffs. Et sachant que Boston a fait sa part du boulot contre Milwaukee, les poulains de Spoelstra ne se sont pas facilités la vie. Ils pourront remercier Fournier pour son carton plein, un des derniers gros highlights de sa saison, avant des PO qu’il regardera malheureusement de loin. Quelque part, même si l’objectif collectif était mentionné en début de saison, l’évolution individuelle était primordiale. Et c’est justement avec ce type de performance que Vavane va pouvoir aborder ses négociations contractuelles en bombant du torse.

Une victoire, du chiffre, un public conquis et un coach confiant. Evan Fournier a encore été d’une belle propreté, terminant sa très longue partie (46 minutes) avec 28 points à 7/12 au tir et 12/15 aux lancers, 7 rebonds, 7 passes, 1 interception et 2/2 à trois points. Parfait, pour signer cette fin de saison à Orlando.

Couverture

source : rfmsport.bfmtv.fr

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top