Hawks

Jeff Teague a un message pour les boss des Hawks : 32 points et 8 assists à 12/15 sur Dallas

Il y a un meneur talentueux de trop dans l’effectif de Géorgie et alors que les dirigeants des Hawks sondaient déjà le marché pour récupérer une belle contrepartie de Jeff Teague, voilà que ce dernier a de nouveau semé le doute dans l’esprit de Mike Budenholzer – celui avec la casquette de GM – en sortant sa plus grosse perf’ de la saison hier soir. Teague, Schröder, Schröder, Teague, le choix ne va pas être facile.

D’abord opposé à Deron Williams à l’entre-deux initial, le frère de la marquise s’est rapidement retrouvé face à Jéjé Bar alors que Tonton Kebab s’est froissé la hanche en début de deuxième quart-temps. Pas étonnant vu le match canon de Jean-François Tige qui a monopolisé l’attention à la Phillips Arena. Le Portoricain en a aussi pris pour son grade et les chevilles ont chauffé sévère sur les nombreux cross du numéro 0. Celui-ci termine avec 32 points, 8 assists et 5 rebonds à 12/15 au tir dont 5/6 from downtown pour embellir un peu plus sa meilleure marque de la saison. Dans le sillage de leur point guard, les Hawks n’ont jamais réellement été inquiétés pour aller chercher leur second succès seulement en sept matchs grâce à une grosse entame de match (27-15 après le premier quart). Le début potentiel d’une série sympatoche alors qu’Atlanta se déplacera demain avant de recevoir Indiana et un back-to-back face au Magic, mais une performance qui met paradoxalement les Hawks dans l’embarras.

Car si les dirigeants semblaient s’être accordé pour dire que Teague devait faire ses valises pour laisser à Dennis Schröder la place de s’exprimer, le récital de cette nuit pourrait les pousser à reconsidérer la chose. Bien sûr, ce n’est qu’un match et le talent du meneur titulaire ne faisait d’ailleurs pas débat avant la réception des Mavericks, mais on a cherché et on ne voit pas quelle meilleure réponse aurait pu donner Jeff à toutes les rumeurs qui résonnent dans les couloirs à Atlanta. On notera quand même que l’Allemand n’était pas en reste non plus, ajoutant 14 points au total de son équipe en 16 minutes passées sur le parquet, histoire de donner un peu plus le tournis au front office de la franchise.

On le savait déjà, c’est devenu encore plus évident hier soir : c’est du gâchis de devoir garder un de ces deux hommes sur le banc. Un luxe qu’Atlanta ne peut pas se permettre alors que le trade de Teague ou Schröder permettrait de faire venir un pivot en vue d’un éventuel départ d’Al Horford l’été prochain ou d’un swingman capable de donner un peu de concurrence à un Kyle Korver beaucoup moins décisif cette saison. On n’aimerait pas être dans le siège de « Bud » en ce moment…

Source : NBA.com

Source : NBA.com

Source image : Twitter @nbastats

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top