Blazers

Terry Stotts numéro 1 du Top des cons : C.J. McCollum scotché au banc pour « erreur administrative »

Dans les minutes qui ont précédé le match, C.J. McCollum était en tenue, il s’est échauffé, il était prêt à faire la misère à J.J. Redick pour aider les Blazers à battre les Clippers qui étaient sur le parquet du Moda Center la nuit dernière. Mais l’arrière n’est bizarrement pas apparu sur le terrain à l’entame du match et il est même resté sur le banc pendant l’entièreté de la rencontre. La raison ? Une « clerical error », comprenez une erreur d’écriture, une erreur administrative… 

En effet, aussi dingue que cela puisse paraître, le nom de l’ami C.J. a été malencontreusement positionné dans la liste des joueurs inactifs ! Bien sûr l’erreur vient d’un membre du staff des Blazers qui a visiblement fait une belle confusion en mettant le rookie Luis Montero dans le roster du match et McCollum en dehors donc. Là, on n’est pas sur de la petite erreur, on est sur du lourd. Et encore plus lourd, Terry Stotts a signé – vraisemblablement sans la lire – cette feuille de match, validant ainsi l’équipe couchée sur le papier par un de ses assistants.

45 minutes avant le match, l’erreur a commencé à faire un petit buzz quand l’écran de la salle a affiché le nom d’Allen Crabbe en titulaire au poste 2. Les Blazers ont alors expliqué qu’il y avait eu une erreur pendant que le staff des Clippers montait en pression, visiblement bien énervé par une telle bourde et par le fait de ne pas savoir qui était actif ou non chez leurs hôtes du soir. Le staff de Portland a bien essayé de faire changer cette erreur mais les listes de joueurs actifs doivent être remises au plus tard une heure avant l’entre-deux initial. Il était donc trop tard et les Clippers n’ont rien voulu savoir. Pas très Coubertin comme attitude mais tout à fait compréhensible de la part du Doc étant donné que Stotts a signé une liste de joueurs ne comprenant pas une de ses meilleures armes.

Une situation qui nous a permis d’assister à une discussion plutôt animée entre McCollum, Stotts et Ken Mauer, l’un des arbitres, juste avant le match. Discussion au terme de laquelle le joueur ne sera pas autorisé à fouler le parquet. Le match sinon ? Et bien les Clippers ont gagné assez tranquillement (109-98), J.J. Redick a enfilé 20 points sans avoir besoin de trop se soucier de défendre sur un des arrières les plus chauds du moment. Bref, le Doc et ses hommes ont passé une soirée agréable en Oregon.

Terry Stotts va lui devoir se mettre à relire ce qu’il signe afin de s’assurer qu’il va pouvoir utiliser ses meilleurs joueurs. Une telle erreur de la part d’un staff professionnelle est tout aussi rare qu’impardonnable. Les Blazers n’ont pas franchement besoin de ça cette saison. McCollum lui, n’en sera que mieux reposé et très remonté pour le prochain match en espérant que son nom atterrisse sur la liste des joueurs actifs cette fois…

Source : Oregonian

Source image : Thomas Boyd/Staff

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top