Nets

Mikhail Prokhorov veut Andrei Vatutin pour remplacer Billy King : et Kirilenko en franchise player ?

andrei vatutin andrei kirilenko

Le proprio des Nets veut puiser parmi ses compatriotes pour construire l’avenir des Nets. Choix risqué ? Pas forcément, car on voit mal quelqu’un faire pire que Billy King pour Brooklyn.

Alors que les Nets ont perdu le mince espoir qu’ils avaient cette saison – ou pas – avec la blessure de Jarrett Jack, la franchise se tourne désormais vers l’avenir. Cela commence par la question du futur General Manager, Billy King étant en fin de contrat cet été. Le Russe Andrei Vatutin tiendrait la corde.

Si une prolongation était dans les tuyaux l’an dernier, rien n’est arrivé sur le bureau du GM et nul doute que les mois qui arrivent seront ses derniers en tant que décisionnaire pour Brooklyn. Idem certainement pour Lionel Hollins, mais c’est une autre histoire. De toute façon, un changement à la tête du secteur sportif découle régulièrement par des têtes qui tombent, dont celle du coach, donc on misera sur un tout nouveau duo pour faire retrouver des couleurs aux Nets, si cela est possible. Et pour cette lourde tâche, Mikhail Prokhorov aimerait donc voir l’un de ses compatriotes débarquer dans le borough de New York, Andrei Vatutin. Le président du CSKA Moscou serait le choix numéro 1 du proprio selon le site eurohoops.net.

Ce n’est pas la première fois que le dirigeant du club russe est dans les petits papiers de celui des Nets puisque lors du rachat de la franchise, Prokhorov avait déjà tenté de s’attacher les services de Vatutin. Ce dernier avait préféré rester au pays, mais Mikhail n’a pas fait une croix sur sa venue. Il faut dire que le CV européen du lascar est assez impressionnant puisqu’il a fait du CSKA, qu’il préside depuis 2007, l’une des plus grosses puissances du basket sur le Vieux Continent. Ainsi, le club financé en partie par… Mikhail Prokhorov himself, a remporté une EuroLeague (2008) sous la direction d’Andrei Vatutin, en ayant atteint deux autres fois la finale, et à deux reprises supplémentaires le Final Four, tout en étant champion à chaque fois au niveau national.

Reste que s’il devenait le premier Européen à être General Manager en NBA, la réussite ne le suivrait pas forcément. Il faut dire que les règles du jeu sont bien différentes au pays de l’Oncle Sam, avec entre autre la gestion du salary cap et du CBA. Sans compter que ce poste repose énormément sur les relations et que pour l’instant, celles d’Andrei Vatutin avec ses homologues de la Grande Ligue sont inexistantes. Sans réseau développé aux USA, peut-il vraiment s’imposer ? C’est peut-être cela qui fait qu’il n’a toujours pas décidé de rejoindre son compatriote à Brooklyn et que l’éventualité de poursuivre sa carrière à la tête du CSKA est élevée et surtout très tentante pour lui.

Après l’internationalisation de la Ligue avec de nombreux joueurs étrangers, le rachat des Nets par Prokhorov, l’arrivée d’Ettore Messina dans un coaching staff et enfin celle de David Blatt en tant qu’entraineur des Cavs, la prise de pouvoir d’Andrei Vatatin sur le secteur sportif de Brooklyn serait une avancée majeure qui bouclerait quasiment l’entrée des Européens dans la Ligue. Et même si les réserves existent sur sa possible réussite, dur d’imaginer qu’il soit bien pire que Billy King…

Source : eurohoops.net

Source image : teinteresa.es

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top