Nets

Preview Brooklyn Nets – Boston Celtics : reconstruction du trèfle contre panier percé et filets déchirés

Billy King Brooklyn Nets

Les Boston Celtics affrontent ce soir les Brooklyn Nets au Barclays Center.

Cette nuit, les Celtics de Boston font le court déplacement jusqu’à New York pour y affronter les Brooklyn Nets et tenter de les mettre plus bas que terre, ce qui leur serait tout bénef’. 2013 parait tellement loin, hein Mikhaïl ? 

Le front office des celtes ne doit pas regretter le block buster trade de 2013 qui avait envoyer Kevin Garnett, Paul Pierce et Jason Terry du côté du borough new-yorkais en contrepartie de plusieurs contrats expirants et de trois premiers tours de draft (2014, 2016, 2018, avec la possibilité d’échanger ceux de 2017). Ce ne doit en revanche pas être le cas de celui des Brooklyn Nets. En effet, deux ans plus tard, les Celtics se retrouvent avec une équipe jeune et dynamique, certes sans de réel go-to-guy (pour l’instant), avec un coach qui partage les mêmes qualités, ainsi qu’un très bon choix de draft en perspective pour cette année (grâce au trade justement), tandis que les anciens du New Jersey sont en plein marasme avec des chances de Playoffs égales au QI de Gérard, une revente de la franchise envisagée après les déboires judiciaires du proprio Prokhorov, et un effectif dont toutes les stars ou presque se sont barrées (on pense à vous les brigands Johnson et Lopez). Billy King porte vraiment mal son nom.

Les Boston Celtics (7-5) pointent aujourd’hui à la septième place de la conférence Est, en étant la cinquième attaque et la sixième défense de NBA (différentiel de +7,2, le troisième meilleur de la ligue), alors que les Brooklyn Nets (2-11) ne sont respectivement classés que vingt-septième, vingt-troisième et troisième pire dans ces catégories. Ces derniers tenteront de prendre leur revanche sur les hommes en vert, qui les ont battus vendredi dernier assez largement sur le score de 120 à 95 au TD Garden. Le revenant Avery Bradley avait réalisé un match solide (21 points à 10/13, 3 rebonds et 2 interceptions en 25 minutes), et il devrait ce soir passer titulaire en raison de l’absence de Marcus Smart, indisponible pour les deux prochains matchs à cause d’une blessure au genou gauche contractée vendredi. Les joueurs de Lionel Hollins avaient tenté leur va-tout sur ce coup là pour gagner le match, en vain, les Brooklyn Nets s’inclinant une fois de plus dans ce début de saison bien pourri.

Rendez-vous devant vos écrans à minuit donc pour assister au choc des opposés, où il ne faudra pas oublier tous les aspects du match, du résultat sur le parquet aux conséquences en coulisses. Danny, le roi de la reconstruction doit bien se marrer devant les filets éventrés de Brooklyn !

Source image : cbssports.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top