Jazz

Trevor Booker suspendu 1 match pour avoir tartiné Roy Hibbert : un nouveau couple est-il né en NBA ?

Ce sont les joies de la présaison. Ce genre de période de l’année où l’on peut voir les Sixers taper Cleveland sur un game-winner ou encore Jon Leuer mettre DeMarcus Cousins sur un poster, tout en trouvant ça normal bien-sûr. Première bonne nouvelle en tout cas, les NBAers jouent le jeu pour arracher ou confirmer leur place dans les rosters, quitte à déjà distribuer quelques mandales. Ça vous avait manqué hein ? Bah nous aussi.

Et la première crêpe-party a donc eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi lors du choc intergalactique entre le Jazz et les Lakers, seconde rencontre en trois jours entre les deux franchises, disputée comme la première dans le cadre idyllique d’Hawaï. Deux victoires à l’arrivée pour le Jazz, avec des joueurs qui comme partout se chauffent tranquillement à quinze jours du début des hostilités. Et s’il y en a un qui s’est déjà bien chauffé c’est bien Trevor Booker. Le frère de Devin (celui de Chalon, pas de Phoenix) a ainsi commencé par faire connaissance avec Julius Randle dans une prise de position virile avant de décocher une petite calotte à un Roy Hibbert venu faire le gendarme auprès de son jeune teammate.

Si la grande girafe des Lakers aura pour le coup marqué des points auprès des fans en jouant le garde du corps de celui qui pourrait être la très belle surprise de la saison côté calif’, Trevor Booker aura lui une soirée supplémentaire pour réfléchir à la bonne façon d’être intense puisqu’il vient d’être suspendu un match par la NBA, devenant ainsi le premier puni de l’opus 2015/16, avant même le début de la « vraie » saison… Il manquera donc la première soirée de l’année, prévue le 28 octobre pour le Jazz, face aux Pistons de Dede Drummond. Premier back-up de Derrick Favors au poste 4, Trevor Booker devra d’ailleurs surveiller ses miches cette saison s’il ne veut pas se faire bouffer quelques minutes, voire son job entier, par le rookie Trey Lyles, attendu comme une possible belle surprise à Salt Lake City. Et ce n’est pas en distribuant les parpaings, qui-plus-est à une espèce en danger comme Hibbert, que l’intérieur du Jazz marquera des points auprès de Quin Snyder, même si ce dernier a clairement une tronche à kiffer le sang.

On rentre donc bel et bien dans un rythme soutenu, avec déjà les premières baffes qui tombent sur les parquets NBA. On attend maintenant de passer au level supérieur, peut-être prévu d’ailleurs pour le prochain Knicks-Grizzlies… On monte doucement en pression pour le 27, faudra pas se louper messieurs-dames.

source texte : yahoosports.com

source image : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top