Nets

Le Media Day 2015 des Nets : entre Jarrett Jack et Andrea Bargnani, qui installer sur le banc ?

De nombreuses franchises réalisaient leur rentrée ce lundi en ouvrant leurs portes aux différents médias. Interviews, photos, retrouvailles : tout était fait pour que la reprise se fasse avec le sourire. On va justement à Brooklyn pour ce premier bilan d’avant-saison !

Il y avait pas mal de sourires et de nouvelles têtes à déguster ce lundi du côté des Nets, notamment à l’intérieur avec les pieds traînants de Bargnani et les coupes toujours aussi fraîches de Thomas Robinson. Le duo s’est bien marré lorsqu’il fallait offrir de la photo aux journalistes, mais on a surtout pu récupérer deux trois informations importantes grâce à Lionel Hollins et surtout Netsdaily qui gère l’actualité de la franchise sur SBNation. On fait le tour de ce qui s’est dit, sans Deron Williams cette fois-ci.

  • Toujours pas d’annonce officielle concernant le poste de meneur titulaire, depuis le départ de Deron à Dallas. On sait que Jarrett Jack semble bien parti pour reprendre les rennes de l’équipe, mais le vétéran devra faire ses preuves une nouvelle fois au camp d’entraînement et le très exigeant Hollins n’a pas prévu de dévoiler ses cartes en plein mois de septembre.
  • Cependant, il était assez marrant de noter que lorsque les photographes ont demandé au coach de se placer au milieu afin de réaliser une photo de groupe, le quintet qui s’est installé autour de lui était le suivant : Jack, Joe Johnson, Thaddeus Young, Brook Lopez et Andrea Bargnani. On aurait droit à un très grand cinq, mais pourquoi pas comme dirait l’autre. C’est pas comme si on attendait les Nets en finale.
  • Grand sourire et belle décontraction chez le grand Lopez, lui qui a pu profiter de son été pour la première fois depuis longtemps. Généralement blessé ou devant gérer des histoires d’opérations à droite comme à gauche, le pivot des Nets a pu passer deux vrais mois au calme et ainsi profiter des joies estivales. D’un pur point de vue sportif, Brook a tout de même dit qu’il s’était entraîné à trouver le bon coéquipier en cas de double-team, ce qui devrait arriver pas mal de fois dans les prochains mois…
  • Deux visages totalement différents lorsque l’EuroBasket 2015 a été mentionné : Bojan Bogdanovic et Andrea Bargnani. Le sniper croate ne semble toujours pas avoir avalé la violente défaite des siens dès les huitièmes alors que le premier tour semblait prometteur, pendant que le second affichait une vraie banane en affirmant qu’il avait été ravi du parcours de sa Squadra. Reste à savoir si les deux visages ne s’inverseront pas dans quelques semaines.
  • Sergey Karasev a beaucoup parlé avec son entraîneur et a du coup passé tout l’été à bosser : entre 500 et 600 tirs rentrés par jour, un jeu plus polyvalent et complet, probablement pour gratter quelques minutes dans la rotation locale. Bon courage, car même si le talent est là la concurrence ne sera certainement pas douce avec lui : apparemment, on devrait voir ‘un tout nouveau Karasev’.
  • Rondae Hollis-Jefferson a continué sa campagne de promotion pour la course du rookie à la meilleure personnalité, lui qui est déjà adoré par les siens et qui met une belle ambiance dans le groupe. Interrogé concernant les joueurs contre lesquels il avait le plus hâte de jouer, RHJ a dégainé LeBron-Kobe-Harden sans hésiter et on espère du coup que ce trio retentira dans les oreilles de Coach Hollins. Avec ses longs bras et ses belles qualités athlétiques, Rondae pourrait devenir un sacré défenseur dans cette cuvée.
  • Alors que certains doutaient de la présence de Dahntay Jones dans le groupe final qui débutera la saison fin-octobre, l’entraîneur des Nets a plus ou moins donné une réponse claire à ces derniers en mentionnant le nom du vétéran à plusieurs reprises dans la journée. Que ce soit pour parler défense ou profondeur de banc sur l’aile, Jones est sorti de la bouche de son coach et cela pourrait du coup lui offrir une meilleure année que celle vécue chez les Clippers il y a quelques mois.

Ce n’est probablement pas la saison la plus excitante à venir dans l’histoire des Nets, mais la bonne forme de Brook Lopez et le départ de Deron Williams pourraient créer un nouveau souffle positif du côté de Brooklyn. Quoi qu’il en soit, on surveillera ce camp d’entraînement géré de main de maître par un Lionel Hollins toujours aussi grognon et attentif au moindre détail : la grande classe.

Qui intégrera le cinq de départ et pourra du coup s’offrir une belle hausse statistique ? Jarrett et Andrea pourraient y avoir droit tous les deux, mais attention aux copains qui ne lâcheront pas prise aussi facilement.

Source : Netsdaily

Source image : @BrooklynNets

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top