Blazers

Nouveau contrat, futur à Portland, album de rap : Damian Lillard dit tout, en mode Dame DOLLA

Damian Lillard

Damian Lillard s’est récemment exprimé sur les différents sujets le concernant via une interview avec Basketball Insiders. Extraits.

Interviewé récemment par Alex Kennedy de Basketball Insiders, Damian Lillard est revenu sur son été bien chargé où il a notamment signé un nouveau contrat tout en enfilant son costume de rappeur, lui qui enchaîné les punchlines sur des instrus bien lourdes. Voici les meilleurs passages de leur entretien.

A 25 ans, Damian Lillard est arrivé à un tournant de sa carrière. D’abord, il y a eu la signature de son nouveau contrat XXL d’un montant de 120 millions de dollars sur cinq ans, qui va clairement l’amener dans une nouvelle dimension niveau statut et donc responsabilités. Ensuite, il y eu cette intersaison de folie à Portland qui a clairement changé le rôle de « Dame » au sein des Blazers. Exit LaMarcus Aldridge, Wesley Matthews, Nicolas Batum et Robin Lopez, welcome Mason Plumlee, Ed Davis, Noah Vonley et Al-Farouq Aminu. Forcément, ce n’est plus la même histoire, mais c’est aussi belle occasion pour Lillard d’évoluer. Désormais considéré comme le véritable franchise player des Blazers, le meneur double All-Star semble heureux d’être dans une telle position et a bien l’intention d’effectuer l’intégralité de sa carrière à Portland :

Basketball Insiders (B.I.) : Avec le départ de tellement de vétérans, est-ce que tu te réjouis d’avoir un rôle plus important la saison prochaine ?

Damian Lillard (D.L.) : Définitivement. Je vois ça comme un challenge et une opportunité de grandir. Ce sera la première fois que je serais dans une telle position en NBA. Cela me rappelle un peu quand j’étais sophomore à l’université. La première année, j’ai joué avec plein de bons joueurs et avec le MVP de la Ligue, et puis tout le monde est parti. De nouveaux gars sont arrivés et je suis directement devenu le leader. J’ai fait ce que j’avais à faire et j’ai accepté la situation comme elle était. Les gens n’ont aucune attente par rapport à nous, donc il n’y a aucune pression. Nous allons bien voir ce qui arrivera.

B.I. : Tu as signé une extension de cinq ans cet été, félicitations. Ces derniers temps, beaucoup de joueurs ont signé des contrats plus courts afin d’être agent-libre plus rapidement. Pourquoi as-tu signé un contrat d’une durée maximum avec les Blazers ?

D.L. : Tout d’abord, bien que vous voulez la meilleure situation financière possible, je ne joue pas pour l’argent. Je n’essaye pas d’avoir un plan du genre ‘Oh, je peux gagner tout cet argent et je peux faire ça et ça.’ Je sais que je mérite ce que j’ai signé. Je sais que je joue où je veux jouer et que l’équipe dans laquelle je me trouve me veut aussi. Je pense que les deux parties se sont simplement engagées l’une envers l’autre. Il n’était pas question de free agency et de ce genre de choses. Je ne joue pas à ce jeu-là.

B.I. : Je sais que les fans des Blazers étaient ravis quand tu as signé ce contrat. Si tout se passe comme prévu, est-ce que tu te vois finir ta carrière à Portland ?

D.L. : Absolument. J’aime Portland. J’aime vivre ici. J’aime les gens ici. C’est le genre d’endroit qui me correspond. Après avoir grandi où j’ai grandi, vous voulez juste être dans un endroit sympa et paisible. Vous voulez être quelque part où les gens vous respectent et où vous avez construit quelque chose. Et j’ai le sentiment d’avoir construit quelque chose de bien lors de mes trois premières années ici et je vais continuer de construire là-dessus. C’est comme une seconde maison.

Si sa carrière de basketteur est donc sur le point de changer, il y a une autre carrière qui pourrait bientôt passer au niveau supérieur. Contrairement à la majorité des joueurs NBA qui se lancent dans le rap game, Damian Lillard a un vrai talent et enchaîne les bars comme il enfile les points. Flow de malade, lyrics inspirés, le meneur des Blazers est chaud comme la braise depuis le début de l’été, lui qui a déjà sorti plusieurs sons. Alors, album en vue ?

D.L. : Je prévois de sortir un court album. Je veux le faire bien avant que la saison pointe le bout de son nez. Je veux que ça soit réalisé assez tôt. Mais de toute manière, tout est déjà fait. Si je veux effectivement sortir quelque chose, je n’aurais rien à ajouter. J’ai enregistré beaucoup de choses. Mais ce qui est fou, c’est que je n’y passe pas beaucoup de temps. Je m’entraîne deux fois par jour, je passe du temps avec ma famille et je me relaxe beaucoup. Mais certains soirs, je décide d’aller au studio d’enregistrement et faire de la musique pour mon équilibre personnel, afin de penser à autre chose et ressortir un peu mes émotions. Je n’y passe vraiment pas beaucoup de temps alors c’est assez drôle d’entendre des gens dire ‘Oh il ferait mieux de s’entraîner’.

Et une petite pique pour ceux qui ont la critique facile !

Passé par Paris il y a quelques semaines pour nous rendre visite, Damian Lillard semble donc très en forme. Ce sera désormais intéressant de voir comment il se débrouillera dans son nouveau rôle à Portland, où il possède les rênes, les clés et tout ce qui va avec…

Source : Basketball Insiders

Source image : lockerdome.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top