Blazers

Damian Lillard n’en veut pas à LMA d’être parti : tu m’étonnes, maintenant que c’est lui le boss

Avec 4 joueurs du cinq majeur de Portland partis vers d’autres contrées à l’intersaison, Damian Lillard est le seul titulaire rescapé de la reconstruction des Blazers. Prolongé pour 120 millions de dollars sur 5 ans, ‘Dame’ est lié à la franchise de l’Oregon jusqu’en 2021. Une preuve de plus s’il en fallait une, que le meneur représente bel et bien le futur des Blazers.

Avec seulement trois saisons NBA au compteur, Lillard est le joueur avec le plus d’ancienneté à Portland. Ça en dit long sur l’état actuel de la franchise… Avec un scénario digne de House Of Cards, Damian a en effet réussi à faire virer tous les joueurs importants de Portland, afin de devenir le nouveau patron de la franchise de l’Oregon. Oui oui, c’est lui qui est derrière tout ça, c’est sûr. On nous la fait pas à nous. Et quand Marc Spears de Yahoo Sports lui parle de LaMarcus Aldridge, qui a décidé de gagner une bague rejoindre les Spurs, le produit formé à l’Université de Weber State précise qu’il ne lui en veut pas d’être parti :

Nous avons échangé des messages pour exprimer l’admiration que nous avons l’un pour l’autre. Sa décision n’a rien à voir avec moi. Je lui avais dit que je voulais qu’il reste à Portland, et j’ai respecté son choix. J’ai apprécié qu’il m’ait annoncé sa décision avant que je ne l’apprenne via la télévision.

Et quand on lui demande s’il aurait pu faire quelque chose de plus pour le convaincre de rester :

Je ne suis pas sûr non. Je pense qu’il avait besoin de changement, et qu’il voulait aller là où il sentait qu’il avait une meilleure chance de gagner.

C’est clair que pour gagner un titre, il vaut mieux parier sur San Antonio que sur Portland et sa poisse légendaire. Un bon petit discours politiquement correct donc de la part de ‘Dame’, qui fera sûrement plaisir au plus grand nombre. De toute façon avec Chris Kaman, Mason Plumlee, Noah Vonleh, Ed Davis et Meyers Leonard, l’avenir dans la raquette de ‘Rip City’ est d’ores et déjà assuré.

Mais au final, si sportivement parlant le futur proche de la franchise s’annonce plus dans les bas-fonds de la Conférence Ouest qu’en Playoffs, Lillard a finalement obtenu ce qu’il souhaitait au plus profond de lui. Il est aujourd’hui le franchise player de son équipe et surtout, il est payé comme tel. Plus sérieusement, on ne peut pas dire que Neil Olshey ne se soit pas sorti les doigts pour essayer de trouver des solutions afin reformer un effectif cohérent. Ça reste faiblard pour la Conférence Ouest mais après une telle implosion, on ne peut pas espérer de miracle non plus.

Damian Lillard sera donc la pierre angulaire du système prôné par Terry Scott à partir de la saison prochaine. À lui maintenant de prouver qu’il n’a besoin de personne pour briller, qu’il peut ramener ses Blazers en Playoffs – bon c’est pas pour demain hein – et surtout, qu’il mérite vraiment le fat contrat qu’il vient de signer. Allez, au boulot.

Source : Yahoo Sports

Source image : bleacherreport.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top