Los Angeles Clippers

Wesley Johnson la joue suicidaire et passe des Lakers aux Clippers : y’a plus aucun respect…

On avait déjà eu droit à une première gifle californienne en apprenant l’arrivée de Brandon Bass alors qu’il jouait aux Celtics l’an dernier, c’est Wesley qui s’est occupé de la deuxième tournée ce mardi : le garçon rejoindra la maison d’en face…

Décidément, tous les repères explosent en ce moment. Entre Bass qui pisse sur la rivalité la plus connue de l’histoire de la NBA, LeBron qui attend tranquillement son nouveau contrat et David West qui refuse 10 millions par an pour poser des écrans chez les Spurs, les surprises s’enchaînent et chacun veut élever le niveau général en lâchant sa plus belle performance. Dernière mémorable en date ? Johnson donc, qui avait joué les deux dernières saisons chez les Lakers et avait la possibilité de signer ailleurs. L’ex-quatrième choix de Draft de la cuvée 2010 a longtemps réfléchi sur son avenir et a commencé sa petite liste des priorités, sauf qu’il n’a pas tourné 300 ans autour du pot avant de montrer ses intentions : j’aime bien Los Angeles, mais j’aime pas les Lakers. Du coup, autant rester dans la même ville et signer pour le vestiaire du coin, celui qui a nettement plus de chances d’être ouvert fin-avril, si vous suivez notre regard. Blake Griffin et Chris Paul seront donc ravis de protéger Johnson devant le futur lancer de tomates qui lui sera réservé lorsque les Clippers joueront les Lakers dans un Staples Center jaune et violet, les deux All-Stars tentant de sécher leurs larmes depuis le départ de DeAndre Jordan.

C’est Shams Charania de RealGM qui a annoncé la nouvelle ce mardi, sans donner davantage de détails contractuellement parlant. Cependant, Dan Woike du Orange County Register a gentiment fait tourner ses sources puisque selon lui l’ailier rejoindra Doc Rivers pour le minimum salarial, soit aux alentours de 1.1 millions de dollars la saison. Un joli pari pour Johnson qui tentera de se faire une belle image avant de retourner sur le marché des transferts, lui qui sera bousculé par l’arrivée des nouveaux contrats télévisés. D’un point de vue purement sportif, Wesley est une belle addition pour l’armée de Steve Ballmer, grâce à ses qualités défensives, son potentiel et sa capacité à rentrer des tirs du parking. S’il ne sera probablement jamais en mesure de justifier son siège de Draft, les statistiques du produit formé à Syracuse ont été honnêtes jusqu’ici et elles seront certainement équivalentes chez les Clippers : 8.5 points, 3.5 rebonds et 35% de réussite de loin, pas de quoi acheter son maillot mais Johnson est exactement ce qu’il fallait pour boucler les besoins de la franchise sur l’aile. Du talent, des bras longs, de quoi épauler Paul Pierce et assurer sur son temps de jeu : en titulaire ou pas ? Rivers répondra à cette question, mais ce dernier fait comme il peut actuellement, avant de trouver un intérieur capable de défendre un minimum l’arceau.

Ce n’est certainement pas avec Wesley que les Clipps vont retrouver le sourire, mais une chose est sûre : quand ils arrivent à piquer du bon matos chez le grand-frère Lakers, ça fait toujours plaisir.

Source : RealGM

Source image : Japantimes.co.jp

1 Comment

1 Comment

  1. Krys Kyle

    9 juillet 2015 à 15 h 40 min at 15 h 40 min

    De toute façon, c'était surement lui ou Young, alors temps mieux 😛

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top