Nets

Les Nets pas vraiment prêts à lâcher des millions pour se débarrasser du fantôme de Deron Williams

On ne sait pas trop comment le diététicien des Nets a pris la nouvelle, mais selon les rumeurs, les Nets ne devraient pas libérer Deron Williams de son contrat. Deux saisons à souffrir pour Brooklyn. 

Il a sorti un match énorme qui a fait fermer pas mal de bouches, la notre comprise. Et pourtant : pendant le reste de la série face aux Hawks, Deron Williams a été quasi-inexistant. 13 points lors du match 1 (ça passe), 2 points lors du match 2, 3 points lors du match 3, 35 lors du match 4, un retour aux bonnes vieilles habitudes lors du match 5 avec 5 points (à croire qu’il le fait exprès) et 13 points lors du match 6.

Bref, Deron Williams est à l’ouest. Enfin, pas comme quand il jouait à Utah puisqu’il y était plutôt excellent. Le meneur des Nets n’est plus un franchise player selon son coach et Billy King doit se mordre les doigts de lui avoir offert un tel contrat. Car avec 43 millions garantis sur les deux prochaines saisons, on peut sans hésitation placer D-Will parmi les joueurs les plus surpayés de la ligue. Finalement, la solution ne serait-elle pas de libérer le joueur de son contrat et de passer à autre chose ?

Cette question, si elle s’est posée au plus haut niveau de la franchise, ne devrait pas trouver de réponse positive. En effet, même si les tours de Draft ont été dilapidés, même si l’effectif ne respire pas le potentiel, les Nets ne souhaiteraient pas se séparer de leur meneur. Un avis partagé par David Aldridge sur NBA.com :

Un buyout de Williams, même si il économiserait des millions de dollars aux Nets via la « stretch provision », n’est pas dans les plans. Les Nets ne sont pas intéressés par l’idée de donner à Williams 43 millions de dollars pour ne pas jouer. La question intéressante est de savoir si les Nets pourront échanger Joe Johnson et sa dernière année de contrat à 24,8 millions de dollars. Pour une année, même à ce prix, Johnson aurait des prétendants. »

Car cet été, Brook Lopez pourrait tester le marché et il se murmure que les Bucks sont déjà sur les rangs. Thaddeus Young a également la possibilité de se libérer de son contrat (il a un option pour 10,2 millions de dollars) et voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Bref, les Nets ont besoin de marge salariale, et échanger Joe Johnson serait plus efficace que de virer Deron Williams.

En dilapidant ces tours de Draft et en ayant une vision exclusivement basée sur le court-terme, Billy King a foiré son coup : non seulement, son armada de star n’est jamais allée en finales mais elle ne risque pas d’y faire un tour de si tôt. Deron Williams, pourrait même les atteindre plus tôt en signant chez un prétendant pour un poste de troisième meneur, ce qui constituerait le dernier affront d’une aventure New-Yorkaise pas vraiment réussie. 

Source article : Pro Basketball Talk

Source image : Maddie Meyer – Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top