Lifestyle

Interview TrashTalk avec Mary Patrux : «En ce moment avec Chouchou ça va, mais j’ai eu un peu peur»

TrashTalk

Petite interview très sympathique avec Mary Patrux, présentatrice sur beIN Sports et dans une relation compliquée avec le futur MVP de la saison…

Grâce au point presse mis en place par beIN Sports ce mercredi 1er avril, marquant le dernier virage à quelques jours du début des Playoffs, TrashTalk a pu se faufiler dans les coulisses de la chaîne et poser quelques questions bien précises aux invités du jour…

Passage obligatoire par le tabouret situé à côté de Mary Patrux, présentatrice NBA de la chaîne et jamais en manque d’humour pour répondre aux questions. On en a du coup profité pour faire le point sur sa relation avec Stephen ‘Chouchou’ Curry, son favori pour le titre cette saison et un classement de la plus haute importance entre différents athlètes qu’elle aimerait interviewer… C’est parti !

TrashTalk : Merci à toi Mary de répondre à nos questions avant ces Playoffs qui s’annoncent dingues ! Alors, première question bien évidemment, comment se passe cette relation avec Chouchou, la distance…

Mary Patrux : C’est… c’est pas facile ! Mais l’amour l’emporte (rires). En ce moment il va plutôt bien, franchement j’ai eu un peu peur car il y a quinze jours c’était moins ça. Donc on a eu une grosse discussion ! (rires)

TT : Notamment à-propos de cette femme un peu barbue ?

MP : Oui oui, cet espèce de barbu insupportable de cette ville du Texas que je me refuse de citer, cet espèce de marsupilami venu de je-ne-sais-où, soit-disant cassé de partout mais qui n’est jamais cassé.. Mais franchement, ça va. Je sais que c’est quelqu’un de fidèle ! (rires)

TT : Ok ! Bon du coup, petit jeu auquel les autres ont participé : quand je dirais GO tu auras 20 secondes pour me donner le MVP de la saison mais je ne sens pas de grosse surprise.. Prête? GO.

MP : Stephen Curry.

TT : Bon donc on va laisser 17 secondes de silence (rires). Question spéciale beIN Sports cette fois, on t’a notamment vue commenter le Mondial de handball au Qatar en janvier : honnêtement, personne ne nous écoute, est-ce que les garçons t’ont manqué ou tu aurais aimé prolonger le séjour là-bas de quelques mois ?

MP : Non, vraiment les garçons m’ont manqué ! On est un vrai groupe qui vit ensemble au quotidien, alors j’ai une affection très particulière pour Jackson (Richardson, qui travaillait avec Mary sur place) puisque c’est une personne adorable avec qui je me suis entendue immédiatement… Mais ne pas entendre la voix de Jacques (Monclar), tous les matins, un peu grogner… Ne pas voir les yeux fatigués de Xavier (Vaution) parce qu’il a commenté la nuit… ça peut avoir son charme au quotidien !

TT : Je vois ! Nouvelle question : aujourd’hui, si tu es à la table de poker avec 5000$ et que tu dois faire tapis sur une franchise pour remporter le titre, laquelle choisis-tu ?

MP : Ralala… Nan mais franchement, qui fait ça… Bon bah je, je, je passe ! (rires)

TT : Sérieux ? Même pas Golden State ?

MP : Franchement c’est impossible. Golden State j’ai un petit doute sur la dureté de cette équipe, pour moi dans les Playoffs il faut être capable de faire des vilains coups et je sais pas s’ils le feront. Peut-être que je me trompe totalement, ils ont tellement de solutions finalement qu’ils peuvent aller au bout, mais peut-être que l’inexpérience au moment où il faudra que ça bascule… Moi j’ai envie de voir les Spurs.

TT : Donc back-to-back ! Question très grave maintenant. Il faut que tu classes ces personnes par ordre d’importance selon toi, ils sont 5 : Usain Bolt, Michael Jordan, Roger Federer, Chris Singleton et Stephen Curry. En premier le moins important.

MP : Alors… Usain Bolt… Tout en bas. Nan mais y’a trop d’amour là, c’est trop dur !

TT : Parce que, justement, j’avais cru comprendre qu’interviewer Usain c’était un r—

MP : Ah ouais mais Federer… Le jour où je fais Federer et Jordan, c’est bon je rentre chez moi et j’arrête… Nan mais Federer j’adore ce joueur, Jordan aussi j’adore mais Stephen Curry je me dis que j’ai un peu le temps. Du coup on va mettre… eh mais c’est horrible !

TT : C’est le but, justement !

MP : Bon allez, je vais mettre Ste… Usain Bolt, Stephen Curry (soupir), Chris Singelton parce que je peux pas le mettre plus bas… et Federer puis Jordan. Il a une carrière de fou.

TT : Allez, dernière question ! Je devais la poser en premier à Jacques mais ce sera toi du coup. Depuis quelques mois on fait des émissions vidéos qui permettent de parler NBA pendant une bonne heure, ça s’appelle l’Apéro : si un jour il y a, comme par hasard, une invitation dans ta boîte mail, est-ce que ça t’intéresserait d’y participer ?

MP : Bah ouais, vas-y ! Si j’ai le droit hein, c’est toujours ça ! (rires)

TT : Pour la route, une photo de ta célébration façon James Harden lorsqu’il rentre un gros panier, qu’est ce que tu nous fais comme pose ?

Mary Patrux en pleine célébration, ne me touchez pas je suis on fire !

Mary Patrux en pleine célébration, ne me touchez pas je suis on fire !

Vous retrouverez bien évidemment Mary tout au long des Playoffs, que ce soit pour soutenir le grand Curry ou présenter NBA Extra avec tous les chroniqueurs !

Source image : TrashTalk

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top