Hawks

Jeff Teague, le mec qui veut savoir qui sera à la soirée avant de venir

Si les Atlanta Hawks ont pu conserver Jeff Teague dans leurs rangs, c’est en grande partie grâce à Mike Budenholzer. Le probable Coach of the Year a su bâtir un climat de confiance en comptant notamment sur ses affinités avec certains joueurs.

La saison actuelle est celle qui a révélée les Atlanta Hawks et où on les a vus passer un cap. On a tendance à mettre en avance un collectif bien huilé qui a été récompensé avec 4 joueurs sélectionnés pour le All-Star Game, mais un joueur en particulier se distingue : Jeff Teague. Un des joueurs (si ce n’est le joueur) les plus sous-estimés de la Ligue, leader d’une équipe abonnée seulement au premier tour des PlayOffs depuis un bail et propulsée à la tête du classement. Les choses auraient pu se passer autrement si Jeff Teague avait décidé de suivre Larry Drew, son ancien coach à Atlanta parti à Milwaukee. Au lieu de ça, il a prolongé pour 4 ans et 32 millions de dollars. Mike Budenholzer y est pour beaucoup. Intéressé par le joueur depuis longtemps, il a scouté Jeff Teague à l’époque où il jouait à Wake Forest. Lors de la free agency, il a rencontré Teague par l’intermédiaire de Brett Brown, ancien assistant aux Spurs (tout comme Budenholzer) et surtout ancien coéquipier de Shawn Teague, le daron de Jeff (et de Marquis mais ce n’est pas le propos, on parle de basket) à Boston University. Le coach des Hawks fraîchement recruté appelle Jeff Teague et lui annonce qu’il compte l’utiliser d’une façon absolument différente de ce qu’il a connu. Manière polie de lui faire comprendre que Larry Drew n’était pas foutu de tirer parti du talent de son meneur.

Garder Jeff Teague est une décision que les Atlanta Hawks ne regretteront pas au regard de leurs résultats sous l’ère « Bud ». Et il apparaît que l’harmonie qui règne sur le terrain fonctionne aussi en dehors. En assistant Gregg Popovich pendant près de 20 ans lors de son expérience dans le staff des Spurs, Budenholzer a développé de sérieuses qualités de gourmet à écumer les restaus avec Pop, chose qu’il retransmet à ses joueurs en mangeant avec eux. Il a invité Jeff Teague à plusieurs reprises à la maison et on peut voir parfois le meneur des Hawks jouer avec les enfants de Bud avant les matches. S’il fallait donner d’autres raisons prouvant la proximité du coach des Hawks, il s’est récemment rendu à un concert de Drake avec sa femme et DeMarre Carroll où ils ont croisé… Jeff Teague ! Cette relation se poursuit après les défaites difficiles, quand Budenholzer envoie des textos à ses joueurs pour les réconforter. Pas difficile donc, de deviner pourquoi Jeff Teague a décidé de rester en Géorgie.

Cibles faciles lorsqu’une franchise bat de l’aile, les coaches sont souvent les premières victimes au profit de joueurs pas exempts de tous reproches (les Nuggets pour ne pas les citer). Saluons donc un coach qui a su lier son effectif et qui a pu convaincre Jeff Teague de rester jouer aux Hawks alors même qu’il éprouvait des doutes sur les systèmes offensifs de « Bud ». Quelques vidéos des Spurs ont dû aussi un peu aider…

Source : realgm.com

Source image : espn.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top