Suns

33 points, 10 rebonds et 6 passes pour Eric Bledsoe face aux Blazers… Damian qui ?

Dans un match qui sentait la poudre et l’attaque à outrance entre deux grosses écuries de l’Ouest, on attendait une très probable grosse perf de Damian Lillard. Mais l’homme du match est un Cactus. Un cactus avec de gros biceps et un prénom de Français de quarante ans.

Un match entre deux grosses attaques donc, avec d’un côté des Blazers privés de LaMarcus Aldridge pour une durée encore indéterminée, et de l’autre des Suns qui vont commencer à sentir l’haleine du Thunder souffler sur eux. Une confrontation qui a d’ailleurs failli ne pas en être une au vu du score, les sprinters de Jeff Hornacek ayant compté jusqu’à 23 points d’avance au deuxième quart-temps… Mais grâce notamment à un Nico Batum retrouvé hier (27 points, 10 rebonds, 5 assists à 9/15), on a quand même eu droit à un money-time digne de ce nom…

L’occasion d’en revenir à nos moutons, un bon gros mouton bien tanké en l’occurrence : Eric Bledsoe.

En légère baisse d’activité cette saison, au vu notamment de l’arrivée d’Isaiah Thomas dans la rotation (27 points en 28 minutes hier pour le nain), l’ancien joueur des Clippers a démontré hier à toute la défense des Blazers, Damian Lillard le premier, que lorsqu’il décidait d’être agressif, pas grand monde n’était en mesure de le stopper. Des attaques rapides, une grosse activité au rebond ou en défense avec les fameuses « mains actives », et surtout très peu de déchets, « Mini-LeBron » était partout cette nuit et a donc permis aux Suns de choper une victoire plus qu’importante, dans la mesure où chaque win dans l’Arizona représente désormais un pas pour éloigner un Thunder revenant au triple galop… 33 points à 11/22 au final donc pour Bledsoe, record en carrière pour mettre la cerise sur le cheesecake, et une victoire par KO dans son duel face à Dame, pris dans l’étau défensif et pas en réussite avec son shoot…

Dragic, Bledsoe, Thomas. Une équation à trois inconnues déjà bien compliquée pour les cannes adverses. Alors quand les mecs sont à ce niveau…

source image et vidéo : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top