All-Star Weekend

Qui va louper le All-Star Game cette saison ? Bilan flippant de l’Est, à 3 semaines des résultats !

C’est la même affaire chaque année, et elle offre souvent les débats les plus envenimés ! Les votes du All-Star Game se terminent le 19 janvier, en ce qui concerne le 5 majeur des deux équipes. Mais pour les remplaçants ? Un véritable cauchemar qui se terminera le 29 janvier, date d’annonce des effectifs complets. L’Ouest a eu sa petite analyse, donc on va à l’Est pour faire un premier bilan du chantier.

Au moment où ces lignes sont écrites, la plus récente update des votes (ici) nous donne un cinq majeur assez complet pour la Conférence Est, avec des anciens qui font toujours partie de l’élite et des nouveaux qui veulent squatter la lumière new-yorkaise. Au programme : Dwyane Wade et John Wall sur les lignes arrières, LeBron avec Pau Gasol et Carmelo Anthony un peu plus bas. Un quintet qui fait grincer les dents de certains, notamment à cause des bilans d’équipes et du système de vote mettant en avant les joueurs préférés des fans, plutôt que les plus ‘méritants’. Pourtant, difficile de se dresser contre les performances offertes par Melo et D-Wade cette saison, les deux vétérans ayant tenté de faire de leur mieux au sein de leurs franchises respectives, et ce malgré les blessures. Aujourd’hui, les Knicks sont au fond de la Ligue et Miami traîne aux abords de la huitième place : peut-on vraiment retirer un de ces deux joueurs du cinq majeur ? Si la question impose un bon moment de réflexion avant d’y répondre, elle mène cependant vers un cafouillage troublant chez les remplaçants. On vous propose donc de voir ci-dessous ceux qui devraient logiquement faire partie de la liste le 29 janvier 2015, et ceux qui auront besoin d’une bonne tape dans le dos le lendemain matin. Lets’ go.

couverture

100% de chances : Jimmy Butler, Paul Millsap, Kyle Lowry et Kyrie Irving.

En plus des cinq joueurs présents au moment de l’entre-deux, l’Est devra apporter 7 remplaçants qui peuvent se répartir de la façon suivante : 3 intérieurs et 4 arrières, ou 3 arrières et 4 intérieurs. Pour commencer, impossible de ne pas envoyer Jimmy Butler au match des étoiles, l’arrière des Bulls étant sur un petit nuage depuis le début de saison. Au-delà des chiffres (22 points, 6 rebonds et 3 passes), c’est son leadership et la place de Chicago sur le podium de l’Est qui devrait assurer son strapontin chez les grands. Circulez, y’a rien à voir. Même dossier concernant Paul Millsap, l’intérieur des Hawks jouera probablement son second All-Star Game après une première participation l’an passé. Le monsieur-je-fais-tout-très-bien pour Atlanta est assis au top de l’Est et devrait représenter sa franchise sans problème. On continue dans l’évidence avec Kyle Lowry, le meneur des Raptors est sur une nuage cette année et seul John Wall peut discuter avec lui le titre de meilleur poste 1 dans sa conférence : 22 points, et 8 passes, 2ème en bilan d’équipe. Enfin, Kyrie Irving devrait lui aussi rejoindre les étoiles, MVP de la dernière édition c’est surtout le vrai bras-droit de LeBron à Cleveland (coucou Kevin) et ses chiffres restent toujours aussi solides avec 20 points et 5 passes de moyenne. Ce quatuor peut dormir tranquille en ce début d’année, mais les 3 autres remplaçants sont difficilement repérables : avec déjà 3 arrières, qui peut compléter ce groupe et ainsi faire la teuf à New York ?

couverture

Qui restera sur son canapé entre Jeff Teague, Brandon Knight et Derrick ?

Là, on commence à doucement s’enfoncer dans la mer**. Et c’est justement dans cette position qu’on voit le point d’interrogation concernant Dwyane Wade. Il faut bien qu’un joueur du Heat soit sélectionné, mais entre Bosh et Flash, le doute peut s’installer. De son côté, Jeff Teague réalise une saison fabuleuse avec les Hawks, que ce soit individuellement comme collectivement. 17 points et 7 passes de moyenne pour la meilleure franchise à l’Est, assez pour rejoindre Millsap chez les grands ? Pas du tout selon Brandon Knight, lui qui représente probablement de la plus belle façon la saison surprenante des Bucks. Leader de sa franchise et actuellement 5ème de sa conférence, le meneur pourrait clairement représenter la surprise du 29 janvier. Enfin, si Derrick Rose a bien évidemment la notoriété pour rejoindre Jimmy et Pau, difficile d’imaginer la présence de 3 Bulls et seulement un membre des Hawks au regard du classement. Pourtant, Dédé réalise une belle campagne et retrouve petit à petit son statut de meneur élite. Du coup, qui sera pris ? Qui sera laissé de côté ? Comment aborder les résultats du 29 avec solidité ? L’heure de se pencher sur les intérieurs a sonné, une bataille bien moins compliquée quand on sait que seul Paul Millsap semble intouchable.

couverture

2 spots, 1 orphelin : Chris Bosh, Kevin Love ou Nikola Vucevic ?

Comme on vient de le dire, Paul Millsap semble être le seul vrai lock chez les intérieurs remplaçants à l’Est, Andrew Bynum ayant arrêté le basket et Greg Oden lançant sa propre clinique. Du coup, on se retrouve avec possiblement deux spots à combler, dans une bataille à trois qui pourrait s’élargir davantage si les coaches se font un petit plaisir. Malgré quelques pépins physiques récents, Chris Bosh devrait tranquillement faire le voyage à New York, grâce à son solide début de saison et sa notoriété. Problème : deux joueurs du Heat au All-Star Game malgré leur bilan ? Pas cool pour ceux qui se feront recaler. Ensuite, un duel de rêve se met en place chez les jeunes babtous qui aspirent du rebond à foison, entre Kevin Love d’un côté et Nikola Vucevic de l’autre. Il est évident qu’au regard de son début de saison, l’intérieur des Cavs n’a rien à faire dans la discussion. Mais ce sont encore les coaches qui choisissent, et il se pourrait bien que le faux Big Three de Cleveland soit de la partie. Yay. Ainsi, on louperait la présence de Vucevic chez les adultes, alors que le garçon réalise une campagne exemplaire : 18 points et 11 rebonds de moyenne pour le Magic qui se bat au classement, trop juste collectivement ? Une vraie déception si le géant n’y est pas, car le débat concernant le meilleur pivot de la Conférence Est est aujourd’hui dominé par la tour de contrôle de Floride. Notons tout de même que certains noms pourraient se glisser en douce dans le débat, comme Al Horford, Joakim Noah, Jonas Valanciunas, Marcin Gortat et David West. On laisse Kelly Olynyk de côté, en attendant l’évolution l’année prochaine.

Moins hardcore qu’à l’Ouest, la bataille pour les spots du All-Star Game est lancée et devrait créer son habituel lot de frustration et de satisfaction chez les fans. Aujourd’hui, le cinq majeur semble fixé à l’Est et 4 remplaçants devraient y aller les yeux fermés. Qui rejoindra la partie et explosera les nights-clubs de la Grosse Pomme en février ? On vous écoute, avec de beaux arguments bien solides et des objections à volonté. C’est parti !

Source image : montage

1 Comment

1 Comment

  1. Airnels

    24 janvier 2015 à 10 h 31 min at 10 h 31 min

    Wade, Kyrie Irving, Teague, Rose (ou Butler), Millsap, Bosh et Vucevic voici mon banc pour l'est

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top