Jazz

French karma : Gobert se fait tomar dessus par Vince Carter, mais victoire et record pour Rudy !

On ne peut pas tout avoir dans la vie. C’est ce qu’a parfaitement compris Rudy Gobert hier soir, le frenchie repartant de Memphis avec une jolie valise : un poster certes, mais aussi une belle victoire (97-91) et un record en carrière !

Était-ce la présence de Marc Gasol ? Ou bien l’absence de Zach Randolph ? S’agissait-il d’un match particulier à l’approche de Noël, ou bien un simple coup de chaud ? Quoi qu’il en soit, on aimerait voir ce Rudy tous les soirs, tant l’intérieur aux bras interminables a dominé sous les arceaux du Tennessee alors que cette dernière est particulièrement redoutée. Très motivé et appliqué dans ses mouvements, Gobert a parfaitement pris positions sous les panneaux pour aspirer tout ce qui sortait : 16 rebonds en 30 minutes, nouveau record en carrière, dont 5 offensifs ! Le type de performance qu’on laisse souvent aux Reggie Evans et autres Kevin Love de ce monde, mais hier soir la french touch était redoutée chez les Grizzlies (il ajoute 2 petits points + 2 contres) et Utah a remporté le duel des rebonds qui est généralement perdu dans l’arène de Memphis. Il aura quand même fallu que Vince Carter lâche un tomar monstrueux sur le géant pour calmer ses intentions et rappeler qui commande dans le coin, mais s’il y a de fortes chances pour que sa tête termine dans le Top 10 du soir, Rudy préfère la victoire au final. Un succès qui permet notamment au Jazz de passer devant les Lakers dans la terrible bataille aux pires équipes de l’Ouest, une bataille que la franchise de Salt Lake City ne vivrait pas si Rudy avait davantage de temps de jeu et rencontrait plus souvent des Espagnols…

Source image : YouTube

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top