Mavericks

Officiel : Rajon Rondo file chez les Dallas Mavericks, une page se tourne définitivement à Boston…!

Cette fois, c’est fait ! Comme annoncé quelques heures auparavant, les Mavericks de Dallas, qui avaient formulé des avances insistantes sur le meneur des Celtics, viennent de rallier à leur cause Rajon Rondo.

En échange de Brandan Wright, Jameer Nelson, Jae Crowder et de deux tours de Draft, les Texans mettent la main sur l’enfant de Louisville de 28 ans, accompagné du rookie Dwight Powell. Au terme de plusieurs heures de discussions entre les deux parties, Mark Cuban et Danny Ainge sont finalement parvenus à un accord, un accord qui aura pour but de renforcer la ligne arrière des tout nouveaux acquéreurs de la star. Ayant su écarter de la course les Rockets et les Lakers, les Mavs s’emparent du magot tant espéré depuis ces derniers jours. Cependant, leur contrepartie mise en place pour s’attacher les services toujours aussi prisés de RR9 devrait amputer leur secteur intérieur à cause principalement de la perte de Wright, qui établissait jusque-là un chantier monstre pour eux en sortie de banc.

Reste à savoir les changements que devra opérer le coach texan Rick Carlisle afin que la raquette de son escouade, actuellement sixième de la Conférence Ouest, n’en pâtisse pas outre mesure (Tyson Chandler tenant, à première vue, seul les remparts de la forteresse). Néanmoins, les Mavericks pourront s’estimer heureux de pouvoir compter sur un joueur de son calibre afin de les mener, une fois encore, sur le toit du monde, comme ils y étaient arrivés en 2011. De plus, la réduction de salaire exercée par l’Allemand Dirk Nowitzki (24 millions sur 3 ans) ouvre judicieusement la porte à une plus que probable prolongation de contrat du nouvel arrivant, tout en douceur, dès cet été. Ils avaient pensé à tout, ces fourbes de Texans !

En définitive, ce trade marque la fin d’une ère mémorable pour tout fan des Celtics qui se respecte. Dernier des illustres Mohicans qui avaient remporté le titre NBA en 2008 sous l’égide de Doc Rivers, Rajon Rondo devrait toujours garder dans un recoin de sa mémoire un fabuleux florilège de souvenirs de son passage à Boston. Une aventure teintée d’émotions colorées et d’un amour réciproque partagé fidèlement avec les fans du TD Garden, venus en masse admirer ses prouesses à chaque soir de match.

Allez, un petit dernier pour la route, en guise d’adieux :

Source texte : Yahoo! Sports

Source image : Slam Online

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top