Sixers

Alexey Shved en a marre de tanker, il aimerait rentrer en Europe pour jouer au basket

Débarqué en NBA en tant qu’agent libre il y a deux saisons, du côté de Minnesota, Alexey Shved avait signé à l’époque pour une équipe prometteuse, qui venait également de récupérer son compatriote et mentor, Andreï Kirilenko, avec qui il venait de remporter une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Londres, pour la sélection russe.

Le temps a passé depuis et rien ne s’est déroulé comme prévu pour l’ancien espoir russe, aujourd’hui perdu dans l’effectif de la pire équipe de la NBA, après avoir été inclus dans l’échange qui a amené Thaddeus Young dans le Minnesota.

Tout avait pourtant bien commencé, avec une première année très correcte, sous l’aile d’Andreï Kirilenko qui l’aidait au jour le jour à assurer la transition Europe/Etats-Unis, en termes de jeu comme de façon de vivre. Malheureusement, « AK » s’en est allé à Brooklyn à l’été 2013, laissant son poulain livré à lui même du coté de Minnesota, où le coach en place, Rick Adelman, n’avait pas vraiment la patience de lui donner les minutes et le rôle pour se développer. Résultat, une deuxième saison catastrophique et un trade à Phila l’été dernier.

Les Sixers l’ont clairement pris parce que son contrat arrive à terme cet été et c’est certainement pourquoi il ne reçoit pas énormément de temps de jeu cette saison, malgré la somme de talent abyssale du roster. Avec seulement 16 minutes par match, Shved n’est clairement pas la priorité de son coach, Brett Brown. Il ne lui reste donc qu’à attendre l’été prochain, où il sera libre de signer où il veut.

Et la destination sera probablement l’Europe pour l’arrière de 26 ans, où en plus de toucher un meilleur salaire que ce qu’il devrait se voir offrir en NBA, il pourrait jouer des minutes majeures dans un bon club d’Euroleague. Très certainement désireux d’être considéré comme autre chose qu’un bouche-trou dans une rotation, Shved aimerait sans doute imiter un joueur comme Nando de Colo, lui aussi jamais pris au sérieux en NBA, malgré les flashes de talent qu’il a pu montrer, et qui fait son trou au CSKA Moscou cette saison, le tout avec un bon petit salaire.

Le reste de la saison risque donc d’être bien chiant pour Alexey Shved, qui semble s’être fait une raison sur son avenir en NBA. Incapable de trouver une place à cause de son inconstance et de son manque de physique, l’arrière sera très certainement plus à l’aise en Euroleague, où ses qualités et sa vision de jeu seront plus utiles qu’en NBA. Reste à attendre désormais en se faisant tabasser tous les soirs sous le maillot des Sixers.

Source : realgm.com

Image : USA Today

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top