Lakers

La dernière interview de Nick Young est dans les bacs : faut-il préciser que c’est savoureux ?

Nous commençons à parfaitement connaitre l’énergumène que peut représenter Nick Young : né le 1er Juin 1985, accompagné une vingtaine d’années plus tard par son double maléfique Swaggy P, une création de Dieu, parait-il. Car oui, Nicky n’est pas tout seul dans sa tête, ils sont environ une quinzaine dans son cerveau, et ces gens là sont eux-mêmes schizophrènes.

Du coup, à personnage chelou : questions cheloues, c’est ce qui va donc rendre la dernière interview de l’animal complètement féérique. Lorsqu’on lui demande de parler de son coéquipier Kobe Bryant, voici le genre de tirade qu’il est capable d’énoncer.

« Il n’est vraiment pas normal. Mais il n’est pas non plus comme les gens le pensent. Bien sûr qu’il s’attaque aux gens quand il le faut, à certains plus qu’à d’autres, et ça, personne ne pourra le changer. Mais c’est aussi le premier joueur qui m’a appelé après ma blessure, il est venu aux nouvelles, m’a donné des conseils pour la rééducation. C’était assez dingue. »

« Il se balade toujours avec ses 3 gardes du corps, l’un tient ses habits, l’autre son sac. C’est vraiment LE gars quoi. Quand on était en Chine, tout le monde connaissait Kobe et ne jurait que par lui. Quand tu es connu comme ça, tu es obligé de rester un peu en retrait. Personne ne peut le juger pour ça. »

Après qu’il ait également déclaré que la défaite était frustrante car il ne pouvait pas poster de photo sur Instagram sans que les fans lui tombent dessus, Nick Young a dû dire ensuite ce qui est écrit sur son téléphone lorsque Kobe l’appelle.

« Non, ce n’est pas écrit « Mamba » ou « Vino », mais juste « Kobe », je veux être sûr de pouvoir montrer ce numéro à tout le monde, qu’ils sachent que c’est Kobe qui m’appelle. »

Nous sommes donc déjà dans le vif du sujet, mais nous allons encore plus l’être lorsque Nick Young entre dans le jeu des comparaisons. C’est là que ça devient pas mal.

« Quand tu joues, tu essayes de calquer ton jeu sur certaines personnes. Kobe a la même approche du jeu que Michael Jordan. Personnellement, je suis les traces de Magic Johnson : il montre ses émotions, il sourit et apporte de la bonne humeur à ses coéquipiers. Il manque des joueurs comme ça dans la ligue. »

Merci Nicky, te comparer toi même, 12.3 points à 42.8% aux tirs et 1.4 passes de moyenne en carrière à Magic Johnson, 19.5 points à 52% et 11.2 passes en carrière. Ca c’est couillu, ça on aime ! Mais ça n’a pas de sens Nicky ! On sait que tu es meilleur dans un registre moins « NBA » et plus « TMZ », du coup on y vient.

« Shaq a joué dans le film Kazaam. Je veux faire Kazaam 2, avec moi même qui aurait le rôle principal, je serai la star ! J’espère qu’il passera au cinéma, mais ça pourrait être limité aux simples DVD’s. »

Ne t’inquiète pas Nicky, rien que sur un terrain de basket, tu es déjà dans un énorme film. Reste comme tu es s’il te plait !

Comme quoi, quelqu’un qui possède 400 paires de pompes, qui est accro à la marque Yves Saint Laurent, qui rachète la baraque de Selena Gomez pour vivre avec Iggy Azalea, l’arrière-train le plus imposant d’Australie, mais qui est également le cousin de Kendrick Lamar, et bien ça donne un spécimen que la science se réjouit chaque jour d’avoir. Même dans ses interviews, Nick Young est swag.

source image : car-memes.com

source texte : RollingStone.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top