Kings

22 points, 14 rebonds et 4 passes pour DeMarcus Cousins : vous mettez juste Noah sur moi ?

On attendait ce duel avec impatience. D’un côté, Jooks qui sort d’une saison exceptionnelle en étant nommé Défenseur de l’Année. De l’autre, DeMarcus Cousins qui a vu la vierge en Espagne et semble jouer à un niveau de MVP cette saison. Le résultat ?

Juste 22 points, 14 rebonds et 4 passes à 9/19 au tir tout en ajoutant un contre et une interception. Ces chiffres sont disponibles grâce à la feuille de match, mais ils ne prennent pas en compte tout ce que DMC a fait hier. Au niveau du flopping déjà, sa réputation commence à grandir et les fans des Bulls s’arrachent encore les cheveux, eux qui pensaient le voir terminer entre les couteaux des arbitres mais finalement caressé par ces derniers. La NBA a toujours fonctionné ainsi avec les jeunes talents qui progressent, et hier soir il suffisait de voir la domination sous les arceaux du bonhomme pour comprendre que Noah allait souffrir. Le Français s’est fait secouer bien comme il faut par Cousins, ses épaules, sa mobilité et son abnégation tenant enfin tête au pivot des Bulls alors que DMC avait tendance à péter un plomb par le passé lorsqu’un intérieur plus patient et intelligent que lui le regardait droit dans les yeux. Comble de la soirée : c’est bien Joakim qui finira avec une faute technique en plein troisième quart-temps, sur une bataille au rebond qui mériterait quelques dollars d’amende si Adam Silver fait bien son boulot. Cependant, ce serait exagéré que de reposer le succès des Kings et de ce duel sur les hommes aux sifflets. Dans tous les aspects du jeu, DeMarcus était en grande forme et sans ses problèmes de faute il aurait largement pu dépasser la trentaine.

Comme quoi, même le Défenseur de l’Année passée ne peut pas faire grand chose quand Cousins est concentré. Encore une victoire solide devant son public, encore un match passé sans exploser : c’est peut-être la journée des Dimitri aujourd’hui mais c’est l’année DeMarcus…

Source image : NBA League Pass

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top