Dollars

Fataliste ou opportuniste ? Adam Silver pense que la légalisation des paris sportifs aux USA est inévitable

Aux Etats Unis, les paris sportifs ne sont officiellement légaux que dans un seul état, celui du Nevada bien sur, les casinos de Vegas rivalisant d’ingéniosité pour attirer les parieurs des quatre coins du pays. Alors lorsqu’en 2012, le New Jersey tentait de faire légaliser l’activité sur son territoire, comptant s’appuyer sur l’attractivité de sa cité du jeu, Atlantic City, les Ligues des sports majeurs américains que sont la NBA, la NFL (foot US), la NHL (hockey), et la MLB (baseball), ainsi que la NCAA (championnat universitaire), s’alliaient au Département de la Justice Américaine pour empêcher la mesure de passer.

David Stern, alors patron de la grande Ligue, était fortement opposé à l’idée que le New Jersey puisse autoriser les paris sportifs et soit alors suivi par d’autres Etats, de peur que sa NBA ne devienne un repaire pour les junkies du jeu, et perde la crédibilité qu’elle avait mis si longtemps à construire. La proposition était finalement rejetée et les Ligues sportives obtenaient gain de cause.

Deux ans plus tard, le New Jersey continue le combat, accompagné par d’autres Etats en manque de revenus, mais la NBA a entre temps changé de boss, David Stern laissant place à son second Adam Silver.

Et monsieur Silver a l’air d’être beaucoup plus souple sur le sujet, comme le laissait entendre son discours, entre fatalisme et opportunisme, au Bloomberg Sports Business Summit hier à New York :

« Si tous ces Etats (qui tentent de légaliser les paris sportifs) sont en faillite, il paraît inévitable que les paris sportifs deviennent légaux dans des Etats autres que le Nevada ».

Adam Silver marque là un début de virage à 180 degrés par rapport à son intransigeant prédécesseur, il joue la carte de l’inévitabilité, tout en sachant très bien ce que la NBA pourrait gagner si elle décidait de participer à un tel marché.

En effet, d’après l’Association des Parieurs Américains, 3,6 milliards de $ ont été pariés légalement dans le Nevada en 2013, alors qu’une manne stratosphérique de 380 milliards de $ aurait été pariée illégalement dans le reste des Etats Unis. On comprend donc facilement que le Commissioner Silver ait la bave aux lèvres devant un tel chiffre.

Reste désormais à convaincre tout le monde que les paris sportifs peuvent avoir un effet bénéfique sur son sport, et son argument tombe là sous le sens :

« Si vous avez un petit pari sur n’importe quel type de rencontre sportive, cela vous rend automatiquement plus impliqué dedans. C’est là que nous verrons si c’est profitable. Si les gens regardent un match et peuvent parier dessus en même temps sur leur smartphone, ce qui se fait déjà beaucoup au Royaume Uni, il y a plus de chances qu’ils restent devant leur écran plus longtemps ».

Donner la possibilité aux gens de parier librement pourrait en effet rendre le plus indigeste des matches regardable, si l’on suit la piste tracée par Adam Silver. Lui ne voit que le bon coté de la chose, mais il ne faut pas oublier que les paris sportifs peuvent très vite faire tourner les têtes, et nuire à l’intégrité du sport quand ils deviennent trop importants (Tim Donaghy si tu nous lis).

On est donc encore loin d’une légalisation massive du pari sportif aux USA, mais le fait que le boss d’une des Ligues sportives pros les plus influentes du pays s’y montre plutôt favorable pourrait détendre un peu les législateurs les plus farouchement opposés au sujet. Là encore, Adam Silver semble être en avance sur son temps et tente de développer la NBA grâce à une multitude de moyens, il faudra suivre de très près le dossier pour voir comment cela évolue.

Source : espn.com

Image squeezetheorange.com

1 Comment

1 Comment

  1. Xtza

    5 septembre 2014 à 19 h 09 min at 19 h 09 min

    Chaque saison fait 1230 matchs + les matchs de playoff … Bref, je vous laisse imaginer ce que cela pourrait rapporter une toute petite taxe sur chaque match … C'est colossal, d'autant plus que si cela deviens légal, il y a aurait probablement PLUS de joueur, bref c'est une manne financière gigantesque qui pourrait revenir à la ligue et peut-être aux équipes aussi. De quoi permettre des développements hallucinants, et probablement l'ouverture de nouvelles franchises (genre Las Vegas, à ce propos la NHL va créer une franchise la-bas)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top