Mavericks

L’expert à Dallas : Mark Cuban avait engagé un agent du FBI après la défaite en 2006

Mark Cuban est un grand malade, on le sait très bien, capable de pisser avec le trophée Larry O’Brien dans une main, et le service 3 pièces dans l’autre, sa réputation de propriétaire mégalo et fantasque n’est plus à faire dans le monde de la NBA. Mais Cuban saura toujours nous surprendre, une anecdote très croustillante est remontée à la surface récemment à propos des Finales de 2006, ou l’arbitrage semblait très bancal.

Il faut dire que le proprio des Mavs avait un peu de quoi crier à la théorie du complot : à l’époque, Dwyane Wade est au sommet de son art et a encore des genoux, il est ultra agressif lors de ces Finales, si bien que les arbitres lui offraient la possibilité d’aller sur la ligne de réparation dès qu’il posait un pied dans la raquette adverse. Wade tentait en moyenne 18.3 lancers par match durant ces Finales. Soit à peu près plus que Danny Green sur toute une saison régulière. Dans tous les cas, Cuban était fou de rage pendant cette série.

« Après le Game 5 des Finales de 2006, Cuban est descendu sur le terrain pour venir voir l’arbitre principal du match Joe DeRosa, alors que David Stern était dans les tribunes. Il avait également critiqué les arbitres choisis pour ces PlayOffs un peu avant les Finales NBA. Ces deux incidents lui auront valu 450 000$ d’amende. » – Rapporte John Canzano de l’Oregonian.

Juste après la défaite de Dallas contre Miami lors des Finales de 2006, Cuban a tout simplement engagé… un agent du FBI pour enquêter en cas d’autres erreurs arbitrales, pour, encore une fois dans la plus grande simplicité, attaquer la ligue en justice, c’est l’agent concerné, un certain Warren Flagg aujourd’hui retraité, qui nous livre cette information.

« Il (Mark Cuban) m’a demandé ce qu’il devait faire à propos de ces Finales NBA, je lui ai dit « Poursuivez les en justice, vous allez sûrement gagner, mais vous savez également que vous vous attaquez à la poule aux œufs d’or. ». » – Warren Flagg

Et lorsque l’on demande plus de détails à Cuban, sa réponse est déjà préparée, prémâchée, récitée et réchauffée à la fois, c’est tout naturellement qu’il a botté en touche.

« Je ne me souviens vraiment plus du tout de tout ça. »

Tout cela nous ramène donc à cette fameuse théorie du complot, bah ouais, c’est peut être ces arbitres là qui ont tué Kennedy et qui ont construit la Zone 51. Illuminatis va.

Mark Cuban était donc prêt à tout pour obtenir son premier titre de l’époque, qui aurait été suivi de celui de l’année 2013, glané face à ce même Heat. Mais si cet espèce de fou furieux pouvait faire un décret pour annuler le titre du Heat, faire de ce jour un jour ferié et même engagée une armée personnelle composée de Metta World Peace et Kaaris uniquement, le type le ferait. Un grand blessé.

source image : jerseychaser.com
source texte : Pro Basketball Talk

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top